DEPECHES:15 arrestations après des heurts en Mauitanie

La police mauritanienne a arrêté samedi une quinzaine de militants qui manifestaient pour la libération de Birame Ould Dah, chef d’une ONG anti-esclavagiste qui avait incinéré le 28avril des livres religieux qui, selon lui, « justifie » l’esclavage.

Les manifestants ont agi à l’appel de l’Initiative pour la résurgence anti-esclavagiste (IRA) conduite par M. Birame et le mouvement Touche pas à ma nationalité (TPN) en pointe dans la lutte en faveur des droits des populations negro-africaines du pays.

« Libérez Birame », « Non au racisme », « Non à l’esclavage » ont entonné les manifestants dispersés par la plice, qui ont fait usage de lacrymogènes et de matraques. Une quinzaine de personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre et étaient toujours détenues samedi soir dans différents commissariats de police de la capitale, selon un porte-parole des manifestants qui a requis l’anonymat.

L’IRA avait procédé le 28avril à l’incinération de livres religieux du rite Malekite en vigueur en Afrique de l’Ouest et du Nord qu’elle accuse de « justifier » l’esclavage.

Source: AFP

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge