Des agents de la sécurité routière ouvrent le passage au fils du Président, malgré sa violation du code routier

violationDes agents de la sécurité routière ont facilité le passage au fils du Président Beder Ould Abdel Aziz, sans oser lui demander des explications sur les raisons qui l’ont poussé à violer, de manière flagrante, le code routier.
Circulant en voiture parfumée et effectuant des appels avec son GSM, le fils du Président a fait, momentanément, l’objet d’un début de persécution de la part des agents, qui se sont ravisés aussitôt, après l’avoir reconnu, lorsqu’il a baissé légèrement le lève-vitre de son véhicule.
Les agents sont passés brusquement d’un zèle d’organisation de la circulation routière à un empressement plus fort pour dégager la voie devant l’automobiliste singulier.
Commentant ce retournement de rôle subite des agents routiers, les réseaux sociaux l’ont assimilé à un mépris déplorable des lois, qui reflète une mauvaise image de ce corps dont les Chefs manifestent à toute occasion leur fermeté d’imposer les consignes du code routier à tout le monde, sans exception aucune, au moment même, où les agents affichent leur impuissance envers les personnalités influentes.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : 28 Novembre

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge