Des artistes mauritaniens accusent la ministre de la culture de partialité

culture_partialite_0_10Des dizaines d’artistes mauritaniens ont accusé la ministre de la culture de vouloir les exclure de la composition du bureau des artistes mauritaniens qui doit être constitué dans les jours à venir. Ils ont accusé la ministre de partialité et d’avoir choisi une tendance au détriment d’une autre.
Dans un point de presse à l’hôtel IMAN, l’artiste Tahra mint Himbara s’est déclarée surprise de la décision de la ministre de vouloir écarter toutes les grandes familles d’artistes, à l’image de Ehel Abba, Ehel Eyda, Ehel El Meidah, Ehel N’Gdey, Ehel Choueikh, Ehel Dendenni, Ehel Awa etc…
Mint Hembara a accusé la ministre Hendou Mint Ainina d’avoir choisi une composition unicolore afin de souscrire à la demande de partenaires étrangers et obtenir un financement de 5 millions d’euros.
Les artistes qui se sont succédés sur la tribune se sont déclarés disposés à travailler à la formation d’un bureau consensuel tout en réaffirmant leur détermination à préserver leurs droits.
Plusieurs grandes figures de la musique mauritanienne avaient assisté à cette conférence de presse à l’image d’El Hadrami O. El Meidah, Sidi O. Dendenni, Néma mint Choueikh

  Source : Sahara Medias (Mauritanie) 

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge