Des blessés et des arrestations dans les rangs des dockers

Docker en greve au Port de NKTT_Rimweb
De nouveaux accrochages ce matin, au Port autonome de Nouakchott, entre des forces de la gendarmerie et de la garde et les dockers  qui revendiquent l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Et selon les sources d’El Hourriya,  ces nouvelles confrontations ont causé des blessures dans les rangs des dockers.

Les autorités avaient empêché les véhicules d’atteindre le PANPA, au niveau du Carrefour de Bamako, tout comme des sources ont évoqué des arrestations dans les rangs des dockers qui ont entrepris, depuis quelques semaines, une série de protestation accusant  les employeurs de n’avoir pas respecté les clauses d’un accord antérieur.

La Gendarmerie et de la Garde nationales mauritaniennes ont « violemment » dispersé ce lundi le sit-in entamé depuis quelques jours des dockers au Port de l’Amitié de Nouakchott.

Aba Ould Mounazih, un des dockers en sit-in, a raconté à Alakhbar que la Gendarmerie et de la Garde nationales ont usage excessif de la forces pour les disperser ce qui explique le nombre important de blessés dans les rangs des dockers.

Cette répression se passe loin de l’œil des journalistes qui sont interdits de s’approcher aux entrées du port sous peine de voir leurs matériels de travail confisqués.
Source : Alakhbar (Mauritanie)

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind