Des civils fuyant Léra après le raid français arrivent en Mauritanie

Une source militaire mauritanienne non loin de la frontière avec le Mali évoqué le début d’un exode des populations civiles fuyant la ville de Léra après son bombardement par l’aviation française ce samedi.

Cette source, qui a préféré garder l’anonymat, da affirmé, dans un contact avec Sahara médias, que « des dizaines d’habitants de cette ville ont commencé effectivement à fuir vers le territoire mauritanien », précisant que les autorités les ont accueilli dans  l’arrondissement de Fassala en attendant de les acheminer vers les camps des réfugiés à Bassiknou.
Les avions français avaient accompli des raids sur une base aérienne qu’Ançar Edine utlisait dans la ville de Léra, à 70 km de la frontière avec la Mauritanie.
Dans le même cadre la Comité international de la Croix rouge avait mis en garde contre une catastrophe humanitaire au mali suite aux des derniers combats dans la zone de Mopti entre les forces gouvernementales et les groupes islamistes armés.

Source : Saharamedias

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind