Des Leaders Anti-esclavagistes Parlent à Naperville

boubacar_a_NAPERVILLEBien que né dans l’esclavage en Mauritanie en Afrique de l’Ouest, Boubacar Messaoud se considère comme l’un des plus chanceux.

Contrairement à beaucoup de membres de sa famille, il n’a pas vécu sous le contrôle total de ses maitres. Ayant la possibilité de vivre loin d’eux, Messaoud a trouvé le moyen d’aller à l’école pour avoir une éducation. Ce qui a ouvert ses yeux sur l’injustice de l’esclavage.

Au cours d’une discussion organisée ce Dimanche au Centre Islamique deNaperville pour sensibiliser l’audience, Messaoud a dit qu’il a depuis consacré sa vie à lutter contre l’esclavage qui est toujours présent en Mauritanie. Messaoudest le fondateur de SOS Esclaves, une organisation primée qui a libéré des centaines d’esclaves. Il organise des manifestations et lutte pour la mise en place des lois, a-t-il dit. Et, il a été réprimé et même arrêté pour ses efforts.

Mais les communautés Musulmanes aux Etats Unis ne renoncent pas à la lutte. Les dirigeants du mouvement antiesclavagiste mondial l’ont déclaré lors de l’événement.

« Nous avons besoin de maximiser la pression, » a déclaré Bakary Tandia, Co-fondateur de Abolition Institute, une organisation basée à Chicago. « Ce dont nous avons besoin, est une approche globale et holistique à la situation qui est multidimensionnelle. Nous ne devons ignorer aucun élément. »

Bien que l’esclavage soit criminalisée en 2007, les lois sont rarement appliquées, a dit Sean Tenner, également Co-fondateur de Abolition Institute. Etant donné que l’esclavage traditionnel est une pratique séculaire en Mauritanie, les leaders disent qu’il est difficile que les esclaves quittent leurs maitres.

« Nous parlons vraiment de l’esclavage de la naissance à la mort, basée sur la race et l’ascendance » a dit Tenner.

Comme la Mauritanie a une population entièrement musulmane, les gens utilisent faussement la religion pour maintenir les esclaves sous le joug de leurs maitres, a dit Messaoud. « On leur a enseigné qu’être esclave est leur destin — la volonté de Dieu », a-t-il dit.

Messaoud a indiqué que le gouvernement Mauritanien cache le problème et prétend que l’esclavage et la discrimination n’existent plus.

« Le gouvernement Mauritanien est têtu », a dit Sarah Methewson, Directrice des Programmes Afrique, Anti-Slavery International, Londres.« (Esclavage) est un système économique qui joue en leur faveur. L’interrompre n’est pas du tout de leur intérêt. »

Malgré tout, les défenseurs des droits de l’homme pensent que des progrès sont entrain d’être réalisés. Les efforts d’éducation vont encourager de plus en plus de militants à prendre le train en marche, a dit Tenner. Des organisations à travers le monde sont entrain de collecter des fonds et de sensibiliser pour la cause.

Juste le mois dernier, Maitre Mohameden El Id qui a également intervenu le Dimanche, a gagné le premier procès condamnant des maitres d’esclaves à la court Spéciale Contre l’Esclavage.

« Des Musulmans à travers le monde sont entrain d’attaquer ce problème« , a ditTenner. La chose la plus importante que nous pouvons faire, est d’ être solidaire. Pour plus d’information, visitez, www.stoppingslavery.org.

Traduit de l’anglais au français by Bakary Tandia

Source : Daily Herald

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge