Des Maliens déferré pour « Zina »

Deux Maliens, Nouhou Samaga, 23 ans et Bintou Konaté, 19 ans, bonne de son état, ont été déferrés Mardi 3 Juin 2013 pour relations hors mariage. La FAITS DIVERS RIMWEBfille était enceinte d’un mois, selon les analyses médicales.

Les amants se voyaient à l’insu de tous. Le pot-au-rose sera découvert lorsque Bintou qui vit avec ses patrons, avec des visites limitées à ses proches, s’absenta pendant une semaine. Ses patrons sillonnèrent la ville à sa recherche. Ses parents aussi. Personne ne savait où elle se trouvait.

Inquiets, ses patrons déclarèrent sa disparition au Commissariat de Tevragh-Zeina 2. Quelques jours plus tard, elle apparut chez ses patrons qui avisèrent la police.

Interrogée, elle finit par dire qu’elle était avec son copain, Nouhou Samaga. Ce dernier fut épinglé et dragué au commissariat. Puis, ils furent tous deux déferrés au Parquet, pour relations hors mariage, « Zina ». Au Parquet de la République, Nouhou tremblait comme une feuille, en se lamentant : « Oh Allah, je vais aller en prison où sévissent des cannibales ! On va me manger et je n’aurai plus revoir mes parents ! »

Puis, prétextant des besoins naturels, il fut accompagné par un policier aux toilettes. Dès qu’il sortait de la douche et voyant que les limiers étaient trop occupés, Il en profita rapidement pour s’enfuir avant d’être retrouvé dans l’enceinte du Palais de Justice et ramené. Le Procureur se rendit compte que c’était la première fois que le jeune avait affaire à la justice, tellement il était perturbé et au bord de la folie, à l’idée d’aller en prison.

Il pleurait, demandait pardon, traînant à genou sur le palier. Le Procureur décida de le placer sous contrôle judiciaire avec la fille. Le juge d’instruction du 6ème Cabinet le suivit dans sa décision. Nouhou sachant qu’il ne va plus en prison, tomba sur le sol pour rendre Gloire à Allah. Il promit de marier la fille.

Le Palais grouillait de Maliens, ses proches, ceux de la fille, ainsi que les employeurs de cette dernière. Les Maliens ont décidé de trouver un arrangement au problème. En attendant, Nouhou et Bintou devront pointer deux fois par semaine au Commissariat.

Abou Cissé

Source : Lauthentic

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge