Des Ministres présentent les résultats de la saisie de quantités de drogue et l’arrestation des trafiquants

quantités de drogueLa récente opération de saisie d’importantes quantités de drogue par les autorités sécuritaires nationales et l’arrestation des trafiquants a été commentée vendredi par des membres du gouvernement, lors d’une conférence de presse conjointe.
Il s’agit des ministres des relations avec le parlement et de la société, porte -parole du gouvernement, Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh, de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdalla et de la justice, M. Brahim Ould Daddah.
Intervenant en premier lieu, le ministre des relations avec le parlement et de la société, porte -parole du gouvernement a souligné que le monde d’aujourd’hui est embarrassé par trois fléaux majeurs: le terrorisme, la migration clandestine et la drogue et que la Mauritanie a réalisé ces dernières années des succès honorables en la matière, qui ont suscité la satisfaction aux niveaux national et international.
Ces succès éclatants, dit-il, sont le fruit de la sagesse et de la détermination du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, d’une part, et de la vigilance et du professionnalisme de nos forces de sécurité, d’autre part.
Après avoir rappelé l’arrestation il y a quelques jours en Guinée du terroriste fugitif, le ministre a déclaré que les services de sécurité nationale ont planifié et exécuté avec professionnalisme une opération visant l’arrestation d’une bande internationale de trafic de la drogue et la saisie d’importantes quantités de ce produit dangereux.
Il a, enfin, précisé que cette conférence de presse a pour objectif d’édifier l’opinion nationale sur les contours et les détails de l’opération.
Lui succédant, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation a précisé que les services de renseignement ont appris l’entrée au pays d’une quantité de drogues via les eaux sous-régionales et ont aussitôt engagé les investigations nécessaires pour la saisie de la quantité et l’arrestation de la bande de trafiquants.
 »L’opération exécutée par les forces de sécurité du 29 au 31 janvier 2016 s’est soldée par la saisie de 1300 kg de drogues et l’arrestation des trafiquants. Ces quantités sont entrées par les eaux territoriales aux environs de Nouadhibou avant d’être déchargées dans la zone de M’Heijratt où se trouvaient déjà des membres du groupe équipés en voitures 4X 4 », explique le ministre de l’intérieur.
Au sujet des prévenus, le ministre a précisé qu’ils sont au nombre de 17 personnes dont 3 se trouvent en dehors du pays et contre lesquels un mandat d’arrêt international a été délivré et que 14 sont transférées à la justice.
Le ministre a cité les noms des membres du groupe qui étaient sur le site de déchargement des quantités de drogue de l’embarcation : Sidi Mohamed Ould Mohamed Khouna Ould Haïdalla (coordinateur de l’opération), El Maaloum Ould Ahmed Ould Blal, Ely Cheikh Ould Mohamed Khouna, Mohamed Ould Blal, Baba Ould Sidi Ould Ely, Hamdy Ould Aboubacar, Hamady Boubou Sarr, Moustapha Sall, Ethmane Diop et Ahmed Ould Moctar.
M. Ahmedou Ould Abdalla a, enfin, donné des précisions sur le processus du déroulement de l’opération et les mesures prises par la bande pour le transport du produit et son acheminement, bien qu’il soit destiné à l’exportation vers une autre destination, notant que les membres du groupe avaient effectué des contacts et recruté des individus pour superviser l’embarcation qui transportait la cargaison.
Pour sa part, le ministre de la justice a précisé que les prévenus ont été transférés au juge d’instruction dont dix incarcérés et trois mis en liberté provisoire sous contrôle judiciaire.
Il a rappelé le décret adopté dernièrement par le conseil des ministres qui stipule que tout véhicule appréhendé transportant de la drogue sera confisqué, vendu et son prix versé dans un compte au trésor public, notant que 50 pc du prix est une propriété publique, 25% octroyés aux équipes ayant opéré la saisie et le reste au profit des autres services en charge de ces questions.
 »Au regard des dangers extrêmes de la drogue, chaque membre de la société est appelé aujourd’hui à assumer sa responsabilité dans la lutte contre ce phénomène qui menace la société », a conclu, le ministre de la justice.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge