Des services de renseignements occidentaux interrogent des salafistes détenus en Mauritanie

Le FBI américain et d’autres services des USA dont la CIA, ainsi que d’autres services de renseignements occidentaux éplucheraient les dossiers de Salafistes en rim-rimweb.netcentaines d’individus venant de pays ouest africains, arabes, maghrébins et asiatiques et qui ont pris part à la guerre libyenne.

Ces enquêtes feraient suite à la découverte, après l’attentat d’In Amenas, en janvier dernier en Algérie, qu’AQMI et le MUJAO ont exploité des jihadistes volontaires pour soutenir l’ancien guide libuen Kadhafi, pour en constituer des cellules dormantes dans certains pays occidentaux, dont la France, la Grande Bretagne et le Canada. Les enquêteurs Américains travaillent  à pister les opérations d’embrigadements et les recrutements par Internet.

Des sources citées par le journal algérien Al khabar, indiquent que des enquêteurs américains, français, canadiens, britanniques et espagnols procèdent à des interrogatoires de salafistes arrêtés en Mauritanie et au nord Mali et tirent profit, en cela, une étroite collaboration avec des pays maghrébins. Le but est de parvenir à découvrir les cellules dormantes qu’AQMI a pu mettre en place, dans des pays occidentaux, au cours des années 2011 et 2012.

Source : Elhouriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind