Deux convois militaires algériens se dirigent vers Gao et Kidal

Plusieurs camions algériens transportant des cargaisons de nourritures et très probablement d’autres ravitaillements qui n’ont pas été identifiés sont partis, selon des sources du MNLA, de Bordj El Mokhtar mercredi après midi.

convoi algerie au nord-mali

Un premier convoi est arrivé dans la nuit de jeudi à Kidal. Le second convoi est actuellement en route vers Gao, écrit l’agence de presse Siwel. Selon les sources locales du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), des camions algériens chargés de cargaisons de nourritures et très probablement d’autres ravitaillements qui n’ont pas été identifiés sont partis de Bordj El Mokhtar mercredi après midi. Les camions étaient escortés par plusieurs véhicules militaires composés de soldats et d’officiers du renseignement algérien.

Les camions et les véhicules militaires partis de Bordj El Mokhtar se sont scindés en deux groupes. Le premier convoi est déjà arrivé à Kidal. Le second est toujours en route vers Gao.

Le convoi arrivé à Kidal comprenait deux grands camions et trois véhicules militaires avec à leurs bords des militaires et des officiers du renseignement. Les habitants de Kidal connaissent bien les Algériens. Les personnes qui ont rapporté l’information ont affirmé qu’il y avait deux sortes de corps d’armée portant des uniformes différents. Les uns sont des militaires classiques, les autres sont des officiers des moukhabarates » (renseignements en arabe) « pas des militaires ordinaires« . « Nous les connaissons bien ici les Algériens« , dira l’un d’entres-eux. Puis il précise : « Les camions sont pleins de vivres avec du sucre, du riz et des dattes, mais, après on ne sait pas ce qu’il y a en dessous« .

Il est à rappeler que la ville de Kidal est toujours sous le contrôle du groupe islamiste Ansar Dine qui n’a pas réussi à s’attirer la sympathie de la population malgré le fait que ce soit lui qui distribue les vivres. « Ici c »est Ansar Dine qui distribue les dons du gouvernement algérien mais, il ne faut pas croire que nous avons oublié qu’il a tabassé nos femmes et qu’il essaye toujours de nous forcer à accepter sa charia« .

Le deuxième convoi est encore en route vers la ville de Gao, ville tombée sous le contrôle du Mujao après l’attaque par ce dernier du siège du Conseil de transition de l’Azawad. Ce sera donc le Mujao qui aura le contrôle de la distribution des vivres du gouvernement algérien.

Ainsi, ce sont les organisations terroristes islamistes du Sahel qui se chargent de distribuer les vivres du gouvernement algérien. Ce ne sera pas la première fois que des actions dites humanitaires servent de voie au ravitaillement de toutes sortes, et pas forcément pour le bien de la population. Il est à rappeler que le gouvernement algérien a reçu officiellement Ansar Dine et officieusement le Mujao.

Siwel

Source: maliweb

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind