Dialogue politique : Ce rendez-vous est un  »un rêve de longue date » dit Ould Boulkheir

messaoud-ould-boulkheirM. Messaoud Ould Boulkheir,  a exprimé sa fierté et sa vive émotion d’ assister à l’ouverture du dialogue national inclusif, qui était pour lui  »un rêve de longue date, un espoir à rechercher et un objectif à concrétiser pour une Mauritanie libre et unifiée où les citoyens jouissent de la justice, de l’égalité, la vie digne, de l’estime et de l’entente ».

Le président de l’APP a ajouté : Nous inaugurons aujourd’hui une phase phare de notre histoire par ce dialogue destiné à résoudre nos problèmes en comptant sur nos propres forces et s’appuyant sur Allah et la capacité de notre peuple à se retrouver et surmonter ses difficultés quelles que soient son ampleur.

M. Messaoud Ould Boulkheir a, ensuite, rappelé que sa formation avait toujours uvré pour matérialiser le rêve du dialogue national inclusif en s’appuyant sur une approche selon laquelle les problèmes de la Mauritanie ne peuvent pas être résolus une seule partie et que personne n’a le droit de les gérer avec son entendement ou sa méthodologie, par contre il est nécessaire, voir impératif de conjuguer nos efforts pour réaliser les aspirations de notre peuple et mieux servir notre patrie sans exclure ou marginaliser certains.

Il a, émis le v u de voir le dialogue aboutir à ses résultats escomptés, bien qu’il souhaité la participation de tous, afin que chaque partie se retrouve dans les conclusions et résultats du dialogue.

Et d’ajouter le président de l’APP qu’il est conscient que l’autorité ne pourra pas annuler le rôle d’autrui et que personne quelle que soit son importance bloquer le processus et les ambitions d’une nation ou d’une patrie, qu’il soit président ou présidé.

 »Notre regret pour l’absence de certains sera atténué par le fait que les résultats de la rencontre refléteront les préoccupations et idées de tout le monde », a-t-il, souligné.

S’agissant des résultats du dialogue, le président de l’APP a souligné qu’il doit jeter les repères essentielles pour le renforcement de l’unité nationale et de lui trouver des solutions définitives garantissant la liberté, l’égalité et la vie digne à tous les fils de ce pays, une égalité, qui ne différencie pas entre les citoyens sur la base de la couleur, de la langue, de la région, de la tribu , du clan et du rang social, dans un pays où sont bannis l’injuste, l’iniquité, l’esclavage, le mépris de l’autre, c’est-à-dire le rejet de la culture de l’exclusion qu’elle soit d’ordre politique, culturel ou social.

Au plan démocratique, le président de l’APP a souligné que le dialogue doit marquer le début de la construction de l’Etat de droit et la gouvernance démocratique de manière à faire de l’alternance pacifique au pouvoir une habitude ou règle à léguer pour les générations à venir et de la démocratie un choix du peuple.

Evoquant le volet sécuritaire, M. Messaoud Ould Boulkheir, a souligné que le citoyen doit être mis dans des conditions où il ne se sent pas victime de l’exclusion ou l’oppression et de fournir les moyens nécessaires pour bannir les risques du terrorisme et du crime organisé.

Il a, enfin, appelé à la bonne gouvernance , à la lutte contre la corruption et la gabegie, à la création des emplois et la réalisation de l’autosuffisance céréalière et à la mise en exécution d’une nouvelle stratégie à même de promouvoir la rentabilité des secteurs de pêche et des miner afin de réaliser la prospérité des citoyens du pays.

atlasinfo.info

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge