Dialogue politique : l’APP suspend sa participation

alliance-populaire-progressisteL’alliance populaire progressiste (APP) vient de se suspendre sa participation aux ateliers et à  l’ensemble des commissions  du dialogue démarré  le 29 setembre dernier au palais des Congrès. L’information vient de nous être confirmée   par le responsable de communication du parti  du  président Messaoud Ould Boulkheir.

L’APP avait sorti une déclaration la semaine passée dans laquelle elle dénonçait l’attitude des membres de la majroité qui cherchaient à  introduire des points non inscrits à l’ordre du jour. Tout le monde savait qu’il s’agissait de la question du 3e mandat que tentait d’introduire dans les débats l’UPR  et certains de ses sympathisants. Mais ce qui a précipité la décision d’APP c’est  la sortie du ministre porte-parole du gouvernement qui s’obstine à faire avaler  aux dialoguistes et aux mauritaniens que rien ne s’oppose à ce que l’actuel président brigue un 3e  voire  un  4e mandat,  si le peuple mauritanien le lui accordait.

Il faut également signaler, toujours dans ce cadre, que le parti El Wiam a, lui aussi, produit une déclaration dénonçant le manque de sérieux du gouvernement dans le dailogue. Le président de ce parti a même rencontré le président de la République pour connaître sa position sur les sorties de ses ministres et des membres de l’UPR sur le 3e mandat.

Alors, El Wiam et les autres partis de l’oppsoition présents au dialogue vont-ils emboiter le pas à APP ? La question reste posée. Il faut quand même déplorer l’absence de coordination entre ces partis dialoguistes.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge