Dialogue politique: Pourquoi Kane Hamidou Baba n’est pas au rendez-vous?

dialog-oppo1

C’est la question que nombre de militants, sympathisants du MPR et autres observateurs se sont posés, aussitôt après la publication de la composition de la délégation du FNDU pour le dialogue avec le pouvoir. Un dialogue mis sur orbite, hier soir, 15 avril, dans la capitale mauritanienne.

En effet, il était difficile pour les militants de l’opposition démocratique et d’observateurs ayant suivi tout le processus qui a conduit à l’événement d’hier, de comprendre l’absence, à l’arrivée, du président du MPR qui, non seulement a joué un rôle décisif dans les préparatifs du dialogue mais aussi s’était investi, auparavant, à travers l’initiative qu’il avait lancée, pour convaincre les pôles politiques à aller au dialogue pour sortir le pays de la tension politique qu’il vit depuis 2008.

Interrogé par le Calame, l’un des proches du président du MPR a tenu à rassurer : que les militants, sympathisants et patriotes du pays sachent que l’absence de Dr Kane Hamidou Baba de la délégation du FNDU relève strictement de son agenda personnel.

Cette source indique que celui qui est à l’origine de la création du forum national pour la démocratie et l’unité, et qui avait appelé à la création d’un « front de résistance », lors d’un point de presse, tenu pour faire le constat d’échec de l’initiative qu’il avait lancée peu avant ne pouvait manquer cet important rendez-vous qu’à sa propre demande.

Et la même source de préciser, après la mise sur pied du forum, donc avant même l’entame des réunions préliminaires, le président Kane avait demandé, à ses collègues, à se libérer pour des raisons d’agenda. Aussi rappelle-t-on au MPR que le président du Forum, Yahya Ould El Wagf et Kane Hamidou Baba, unis au sein de l’Alliance Patriotique (AP), entretiennent d’excellents rapports.

En effet, indique la source, Dr Kane devrait poursuivre la série de tournées qu’il avait entamée à l’intérieur du pays, en mai, juin et juillet 2013. Sous peu, il s’ébranlera, avec sa délégation vers l’Est du pays. Objectif : rencontrer les mauritaniens d’en bas, échanger avec eux sur les préoccupations du moment.

Contrairement donc à ceux qui souhaitaient compter dans les délégations, le président du MPR, a choisi de leur laisser la place, il suivra avec un vif intérêt le déroulement des négociations, et interviendra, le moment opportun.

Source : Le Calame

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge