Didier Awadi , rappeur « le rap n’est pas soutenu par ce qu’il fait peur »

DSCN0188Rimweb: Votre site Rimweb est allé à la rencontre du rappeur Didier Awadi membre du groupe Positive Black Soul qui s’est produit de 11 juin dernier à la foire de Elmina lors de la 8e édition de Assalamalekoum Festival.
Une occasion pour cet artiste qui a 5 albums solo après 25ans de scène est revenu sur l’importance des musiques urbaines et de constater « «  le rap n’est pas soutenu par ce qu’il fait peur »  insistant sur l’enjeu d’apporter un soutien étatique à ces jeunes dont le mouvement a besoin aussi de structuration : « Si rien n’est pas fait pour qu’ils s’expriment chez eux ils iront là où l’opportunité se présente » commente-il faisant à allusion au fait que la plupart de ces artistes partent se produire à Dakar ou dans le reste de la sous région.
Parlant de l’impact de cette musique auprès-s de nos gouvernants, Didier A. confie «  maintenant ils nous écoutent, avant ils nous prenaient pour des fous ». Il est aussi revenu sur les manifestations contre le renouvellement des mandants des présidents en Afrique jugeant que « Il faut de l’Alternance, nul n’est indispensable ».  Pourtant ce rappeur membre du réseau « Equation music »  ne songe pas encore à sa retraite musicale convaincu sans doute que «Sur le continent le hip-hop est la musique qui marche le mieux » et qu’il a encore son mot pour la marche de cette musique.
A rappeler que la clôture de cet  Assalamalekoum festival est prévu ce 13 juin par un show dans la mouvance de la fête de la musique.
Awa Seydou Traoré
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge