DIPLOMATIE:Selon Bamako la Mauritanie doit « s’engager plus » dans la résolution de la crise

Le Mali a exprimé son souhait de voir la Mauritanie « s’engager plus fermement » dans la recherche d’une issue à la crise qui secoue ce pays actuellement.

C’est ce que le Premier ministre malien, Diango Cissoko, a exprimé à l’issue de la  visite qu’il vient d’effectuer en Mauritanie et  au cours de laquelle il a été reçu par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. Dans une déclaration faite à la presse, le Premier ministre malien arrivé à Nouakchott samedi, a indiqué avoir demandé sollicité le président mauritanien pour un engagement plus ferme pour « résoudre tous les problèmes au nord Mali » que contrôlent des groupes islamistes armés depuis plus de huit mois.

Le Premier ministre malien trouve que le président mauritanien « connait parfaitement ce dossier » et a « une vision claire  dont Bamako veut profiter pour sortir de ses difficultés».

Le président mauritanien que l’Agence France Presse a qualifié, dans un billet sur la question « d’ancien général putschiste qui s’est fait élire en 2009 », « adopte une stratégie très active contre Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) contre laquelle il a ordonné des opérations militaires en 2010 et 2011 », selon l’Afp.

Diango Cissoko a enfin déclaré avoir remis au président Aziz un message de « fraternité et de remerciements » du président intérimaire Dioncounda Traoré, rappelant que la Mauritanie accueille sur son sol quelque 100.000 réfugiés maliens depuis l’éclatement de la crise dans ce pays, à la mi-janvier 2012.

Source : Avec agence


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind