[Direct] Tirs nourris à Saint-Denis, opération antiterroriste en cours

forces de police françaisesCinq jours après les attentats perpétrés en région parisienne, des tirs nourris ont été échangés dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Denis, lors d’une opération de la sous-direction antiterroriste et du Raid lancée avant l’aube. Au moins une personne aurait été tuée. Des individus seraient retranchés dans un appartement situé près de la place Jean Jaurès. Le parquet de Paris a annoncé un assaut, et plusieurs policiers seraient blessés. Le Samu a été appelé.

7h00: Au moins une personne aurait été tuée dans cette opération antiterroriste en cours, dans la banlieue nord de Paris, ont précisé des sources policières.

6h50: L’instigateur présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud, que l’on pensait à Raqqa en Syrie, serait la cible de l’assaut à Saint-Denis, selon des sources policières.

6h45 : Une nouvelle détonation a été entendue par des témoins, après quelques minutes de pause.

6h30 : Stéphane Peu, maire adjoint de Saint-Denis, a précisé que les transports en commun (métro, bus et tramways) du centre-ville étaient suspendus et que les écoles du quartier resteraient fermées ce mercredi.

6h20 : Selon les images diffusées par la chaîne I-Télé, des riverains ont été évacués et hébergés dans la mairie de la ville.

Plusieurs hélicoptères survolent la zone, a constaté notre envoyé spécial sur place, Franck Alexandre. Les policiers du Raid sont lourdement équipés, de casques et de gilets pare-balles, et des lampes torches balaient les façades des immeubles.

6h00 : Selon la chaîne d’information I-Télé, deux à trois personnes seraient retranchées dans un appartement de la rue de la République à Saint-Denis, non loin du Stade de France, où l’une des attaques terroristes de vendredi a eu lieu. Les tirs ont marqué une pause, selon des témoins sur place, cités par la chaîne de télévision française.

6h00 : La sous-direction antiterroriste de la police judiciaire est intervenue avant l’aube, assistée des forces policières d’intervention du Raid, l’unité d’élite de la police nationale.

Dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, deux des auteurs présumés sont activement recherchés, Salah Abdeslam et un second fugitif encore non identifié. Ils auraient côtoyé un jihadiste belge qui vivrait en Syrie, Abdelhamid Abaaoud, possible « instigateur » du carnage.

5h45 : Des policiers ont été blessés au cours de l’assaut donné à Saint-Denis, au nord de Paris. La préfecture demande aux riverains de ne pas sortir de chez eux. Des tirs nourris ont été entendus pendant près d’une heure et demi.

5h30 : Des riverains ont affirmé à l’Agence France-Presse que les tirs avaient repris. La France est en état d’alerte maximal après les attentats jihadistes de vendredi soir à Paris et au Stade de France, à Saint-Denis, qui ont fait 129 morts et plus de 350 blessés.

5h30 : Une fusillade a éclaté dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Denis, au nord de Paris, lors d’une intervention policière antiterroriste. Il s’agirait d’une opération en lienavec les attentats qui ont endeuillé la France vendredi soir. Les pompiers sont intervenus en soutien du Raid à partir de 04h31 « pour un groupe armé retranché dans un appartement ».

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge