Discours du Pdt Aziz : ouverture de la XVeme conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS


La présente XVeme session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de l’OMVS, vient à point nommé et nous offre l’opportunité de dresser un état des lieux de notre organisation,

Aziz_omvs_nktt25-03-2013-M00003à l’effet de rédynamiser davantage ses structures et d’impulser une nouvelle vigueur au rythme de réalisation des prochaines étapes de son programme d’expansion, au service de nos populations », a déclaré, lundi, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, dans un discours prononcé à l’ouverture de cette conférence à Nouakchott.
Voici le texte intégral de ce discours:
 » Excellence et Cher Frère, Monsieur le Professeur Dioncounda Traoré, Président par intérim de la République soeur du Mali, Président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS,
Excellences et Chers Frères Messieurs Alpha Condé, Président de la République soeur de Guinée et Macky Sall, Président de la République soeur du Sénégal,
Messieurs les ministres,
Monsieur le Haut Commissaire,
Excellences Madame et Messieurs les ambassadeurs,
Honorables invités,
Mesdames, messieurs,
C’est pour moi une immense joie de vous souhaiter la bienvenue, au nom du peuple mauritanien et du Gouvernement, en terre de l’Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) à Nouakchott et vous remercier chaleureusement d’avoir bien voulu faire ce déplacement, en dépit des contraintes de vos agendas, que je sais particulièrement chargés, en raison des nombreuses sollicitations liées à vos éminentes responsabilités à la tête de vos Etats respectifs.
Votre présence parmi nous à Nouakchott, au plus haut niveau de la pyramide institutionnelle de notre organisation, Excellences Messieurs les Chefs d’Etat, traduit éloquemment votre attachement personnel au succès de notre organisation sous-régional et votre engagement résolu à la réalisation de ses ambitieux objectifs, en tant qu’instrument privilégié d’intégration économique et de développement harmonieux du bassin du Fleuve Sénégal. Un bassin qui constitue un ciment et un espace partagé, unissant nos pays et nos peuples et qui scelle leur ommunauté de destin.
Excellences Messieurs les Chefs d’Etat,
Mesdames, Messieurs,
La région Sahélo-Saharienne est aujourd’hui secouée par des défis sécuritaires, environnementaux et sociaux majeurs, exigeant de nos Etats une concertation permanente et une collaboration étroite, pour prémunir nos populations contre les dangers du terrorisme, du trafic de drogue et du crime organisé. Notre organisation sous-régionale, l’OMVS, est en mesure de jouer un rôle prépondérant dans des domaines clés comme l’adduction, à grande échelle, d’eau potable et l’électrification des villes et des villages, le transport fluvial, en plus naturellement de la promotion de l’irrigation et de la mécanisation agricoles. Il s’agit là de puissants leviers stratégiques susceptibles d’être simutanément actionnés pour lutter efficacement contre la pauvreté, le chômage des jeunes et toutes les formes d’exclusion. La lutte implacable contre de tels fléaux sociaux mérite d’être systématiquement prise en compte dans toute approche nationale, sous-régionale ou internationale, visant à instaurer la paix et la quiétude dans l’espace sahélo-saharien.
Excellences Messieurs les Chefs d’Etat,
Mesdames, Messieurs,
En créant l’OMVS à Nouakchott le 11 mars 1972, les pères fondateurs de nos jeunes Etats, ont doté nos gouvernements d’un excellent outil de valorisation des ressources en eau de notre bassin transfrontalier, désormais régulées par les grands ouvrages et du potentiel en énergie hydroélectrique qu’elles recèlent, au bénéfice du développement économique et social de notre sous-région.
L’accompagnement sans faille et l’appui généreux consenti par nos partenaires techniques et financiers ont été d’un précieux concours, pour la réalisation de projets clés, dans le cadre d’un ambitieux programme de développement du bassin du fleuve Sénégal.
Le succès a été tel qu’aujourd’hui, l’OMVS est unanimement cité en exemple comme cadre d’intégration et de complémentarité, au service du développement durable des pays membres et de toute la région ouest africaine.
Cette reconnaissance doit beaucoup aux efforts dévoués de notre Frère Monsieur le Président Dioncounda Traoré durant la présidence malienne de notre organisation.
Excellences Messieurs les Chefs d’Etat,
Mesdames, Messieurs,
La présente XVeme session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de l’OMVS, vient à point nommé et nous offre l’opportunité de dresser un état des lieux de notre organisation, à l’effet de rédynamiser davantage ses structures et d’impulser une nouvelle vigueur au rythme de réalisation des prochaines étapes de son programme d’expansion, au service de nos populations.
Je suis persuadé que nous y parviendrons grâce à votre clairvoyance, à votre lucidité et à la parfaite identité de nos points de vue, sur la vision stratégique de l’avenir de l’OMVS.
En vous renouvelant la bienvenue et le souhait ardent d’un agréable séjour à Nouakchott, je formule mes meilleurs voeux de plein succès à cette XVeme session de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’OMVS.
Je vous remercie ».

Source : AMI

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge