Discours du président sortant de l’UPR devant le CN

 

ISSELKOU upr

« Ceux qui ont entretenu l’illusion que le peuple mauritanien, connu pour son expérience et sa sagesse, allait observer les appels au boycott des élections, ont lamentablement échoué ».
« Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Exécutif,

Mesdames et Messieurs les membres du Conseil National,

Mesdames et Messieurs

Je voudrais, tout au début, vous souhaiter la bienvenue à l’entame de cette session extraordinaire du Conseil National, convoquée en vertu de l’Article 18 des Statuts de notre parti. 

Je profite de cette occasion pour m’adresser à vous et à travers vous aux militantes et militants du parti de l’Union Pour la République et à ses partisans, pour vous féliciter chaleureusement pour les brillants résultats obtenus lors des derniers scrutins électoraux et pour votre sens des responsabilités, de la discipline et du dévouement au service du parti et du pays.

Mesdames et Messieurs,

Notre parti a entrepris, ces derniers mois, des activités d’une grande signification, ayant contribué à l’affirmation de sa crédibilité effective auprès du citoyen mauritanien. Parmi ces activités, l’on peut noter le retour de vingt cinq groupes politiques dans les rangs du parti, alors qu’ils l’avaient quitté, à la veille des élections législatives et municipales organisées à la fin de l’année passée.
Ainsi, d’importantes coalitions politiques dans les communes de «Dhar » ( moughataa de Bassiknou), deKaédi et de Ouad Naga, ont, entre autres, regagné les rangs du parti. Tout comme il a été enregistré l’adhésion, à l’Union Pour la République, de vingt et un groupes politiques, qui se sont identifiés aux idéaux du parti, après avoir milité, des années durant, dans les rangs des partis de l’opposition.

C’est le lieu de rappeler, ici, pour s’en féliciter, que l’Union Pour la République n’a enregistré, durant cette période, aucun retrait, aucune démission, aucune suspension et ce malgré le climat de vive compétition politique qui a constamment prévalu.

La direction du parti a veillé, durant les mois passés, à ce que tous les adhérents sentent, nonobstant leur appartenance régionale, ethnique et sociale, que le parti est à équidistance d’eux tous. Ainsi, la direction du parti s’est investi dans la consolidation d’une culture politique dont les fondements sont:les principes de l’Islam authentique, la préservation de l’unité nationale et à la promotion des valeurs de citoyenneté et du mérite.

Mesdames et Messieurs,
L’UPR a participé, de façon effective et dynamique, à la campagne des élections présidentielles du 21 juin dernier. Il a apporté un soutien réel à notre candidat, SEM Mohamed Ould Abdel Aziz, tout en préservant la cohésion de ses structures et de ses bases; il a veillé à mettre en valeur sa ligne politique centriste.

Les efforts des militantes et des militants de l’Union Pour la République, et de ses sympathisants, ont été couronnés de succès, grâce à la victoire éclatante de Son Excellence le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, avec un taux de participation qui dépasse -et de loin- les taux enregistrés lors d’élections similaires dans les pays de la sous-région.

Les hautes directives de son Excellence le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et la supervision de son Excellence le Premier ministre MonsieurYahya Ould Hademine, renforceront l’action du gouvernement mauritanien dans les domaines de la sécurité, du rejet de la division et de l’intolérance, de la lutte contre la gabegie, de la modernisation de la société et du développement économique et social.

Ceux qui ont entretenu l’illusion que le peuple mauritanien, connu pour son expérience et sa sagesse, allait observer les appels au boycott des élections, ont lamentablement échoué. Ils avaient, auparavant, subi un autre échec retentissant, lorsqu’ils avaient prôné «le rahil» et son corollaire, l’anarchie.

Mesdames et Messieurs,

La présente session extraordinaire du Conseil national, se tient pour l’élection de nouvelles structures dirigeantes pour le parti;ils auront la responsabilité de préserver les acquis et de contribuer, dans une dynamique cumulative, à la bonne marche d’un édifice politique vital pour le pays, fondé par Son Excellence, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le 31 mars 2009, avec la devise « Unité-Justice-Travail » ; un édifice à la construction duquel, a contribué le président Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine.

Je présente aux futurs dirigeants du parti, mes sincères vœux de succès dans cette noble tâche. Je vous propose, conformément à l’Article 19 des Statuts de l’UPR, de transformer l’actuelle session extraordinaire du Conseil national, en Congrès extraordinaire, en vue d’élire une nouvelle direction pour le parti.

Je vous remercie. »

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge