Distribution cash et vivres

CASH-VIVRE-1

Distribution cash et vivres

                 Dans le cadre de ses activités périodiques Action Contre la Faim Espagne (ACF-E) implantée au Guidimakha depuis 2009 a initié dans les communes ci-dessous : Ould Yengé, Tektake et d’Aweinatt la distribution CASH et vivres à 1952 ménages classés en deux catégories : de pauvres et de très pauvres suivant l’enquête effectuée par l’ONG Association pour le Développement du Guidimakha (ADG) l’un de ses partenaires locales.

Ces ménages défavorisés sont sous le seuil de la pauvreté et ACF E qui est présente dans les dix huit communes du Guidimakha tente de les soutenir. Elle est financée par l’Union européenne. Grâce à ce financement l’ONG espagnole a mis en place une stratégie destinée à lutter efficacement contre la malnutrition endémique et appuyer les ménages les plus vulnérables pendant la période de soudure.

                A cet effet, les bénéficiaires (hommes et femmes) ont reçu chacun la même somme d’argent se chiffrant à vingt deux mille (22000) ouguiya. Ces sommes empochées ne sont pas à rembourser contrairement au microcrédit. Elles participent au renforcement des ménages avec la réduction de l’insécurité alimentaire. Dans ce même cadre, d’importantes quantités de vivres ont été distribuées comme indiqué dans le tableau ci-après :

Denrées alimentaires Quantité/personnes
Blé 50 Kg
Niébé 5 Kg
Huile 5 L

              Il y eut exactement mille six cents (1600) personnes pauvres à très pauvres qui ont bénéficié chacune de ces denrées alimentaires de première nécessité constituant leur alimentation de base. Ces opérations de distribution cash et vivres sont effectuées simultanément dans 16 sites de distribution. Commencé le 27 /10/2014, elles vont se poursuivre jusqu’au 03/11/2014 date à laquelle, elles seront bouclées.    Par ses actions concrètes, ACF-E vient secourir les populations les plus défavorisées de la région susmentionnées.

                A cela s’ajoute une autre distribution non des moindres destinée cette fois-ci aux enfants bien portants qui après avoir été dépistés reçoivent un complément alimentaire dénommé N’jumman. Ainsi cinq cent trente (530) enfants de 6 à 23 mois ont eu chacun six sachets de N’jumman.  Ce qui va assurer leur bien-être favorisant du coup leur pleine croissance.  Les opérations de distributionsontétéassuréesparquatreanimateurs sous la supervision du chef de projet de Selibaby.

 

                Ces différentes aides humanitaires viennent à point nommé eu égard au degré de vulnérabilité les caractérisant et où l’extrême pauvreté est leur lot quotidien. Ces aides substantielles leur permettront d’une part de pousser un ouf de soulagement et d’autre part subvenir à leurs besoins quotidiens en protégeant leurs récoltes.

                   En outre, pour mener à bien ses activités de distribution, ACF- E s’appuie sur la Caisse d’épargne et de crédit Djikké – mutuelle pour la remise des liquidités et Demba MANGASSOUBA, commerçant à Selibaby pour les vivres. Toutefois les ayants droits ne percevront ces subventions et aliments que sur présentation de carte d’identité nationale et munis de coupon.

               Enfin, un numéro vert gratuit valable pour tous les opérateurs téléphoniques nationaux : Chiguitel, Mauritel et Mattel est mis en place. Il s’agit du 1115. En somme c’est un feed-back à partir duquel les populations ciblées pourront non seulement rester en contact permanent avec leur ONG bienfaitrice mais également et surtout leur permettre d’exposer leurs préoccupations (plainte, réclamation, conduite des animateurs etc.) par rapport à la manière dont ses actions sont réalisées.

Alassane Mamadou SY

Selibaby

.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge