Diviser pour régner : Le pouvoir a-t-il réussi son stratège ?

une opposition menacée de divison

une opposition menacée de divison

48 heures sont passées comme une éternité pour le monde politique mauritanien entier, sans qu’une déclaration, concise soit-elle, ne soit livrée par les leaders de la COD aux médias et à l’opinion publique.

Aucun communiqué sur la décision définitive prise par ce pole politique sur la dernière mesure de report des futures élections décidé par les autorités pour permettre aux opposants de participer à ces échéances.

C’est le mutisme total pour une opposition qui s’est toujours montrée batailleuse, dynamique, homogène, prompte à communiquer ses points de vue sur les rebondissements de la scène politique.

Un black-out qui inquiète les observateurs les plus avertis, qui pourrait dissimiler des fortes divergences au sein de la COD dues aux positions opposées en son sein, avec une aile favorable à la participation dirigée par Tawassoul et une autre qui appuie coûte-que-coûte vaille-que-vaille l’option du boycott conduite par le RFD.

Sur un autre plan, la commission de la COD qui s’était réunie lundi dernier, pour débattre sur la position à adopter par rapport aux prochaines élections législatives et municipales prévues le 23 novembre 2013, n’a pas fait signe de vie depuis.

Pourtant, composée des leaders de poids de l’UFP et de Tawassoul, respectivement Dr Mohamed Ould Maouloud et Mohamed Jemil Ould Mansour ainsi que d’autres représentants de partis membres de la COD, elle est assez représentative pour trancher vite sinon pour présenter dare-dare à l’opinion les raisons qui bloquent ses concertations, afin de ne laisser aucun répit de récupération pour le régime en place.

Beaucoup de signes politiquement stressants, qui conjugués aux rumeurs les plus folles qui noyautent la scène politique sur l’implosion possible de l’opposition, laissent penser que le pouvoir a finalement réussi son vieux stratège consistant à diviser la COD pour régner en maître absolu les 5 prochaines années.

Vrai ou faux ! Prenons encore notre mal en patience et attendons pour être enfin édifiés ces leaders de la COD naturellement bavards devenus tout d’un coup avares en déclaration, pour nous tirer de cette confusion politique sans précédent dans laquelle s’est murée l’opposition dans ses deux versions radicale et modérée.

Md O Md Lemine

Source : Le Rénovateur Quotidien

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge