Dix missions d’enrôlement en route vers 10 communes dans les wilayas du Gorgol et du Brakna

Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation M. Mohamed Ould Boilil a supervisé mercredi, en compagnie de l’administrateur directeur général de l’agence nationale du registre de la population et des titres sécurisés (ANRPTS) M. Mohamed Vadel Ould El Weli, au siège de cette agence à Nouakchott, la cérémonie de déploiement de dix missions dans 10 communes relevant des wilayas du Gorgol et du Brakna pour inscrire les citoyens sur les registres dans le cadre des opérations d’enrôlement.

MIPT06-03-2013-S00002 Les communes concernées par cette extension des opérations d’enrôlement pour la wilaya du Gorgol sont Nere Walo et Toufoundé Civé dans la moughataa de Kaédi, Ticobra et Tarenknt Ehl Moulaye Ely dans la moughataa de M’Bout, Zgueilim Teyab et Bathitt Mitt dans la moughataa de Monguel, Sanyé Loubali et Wali Djantaka dans la moughataa de Maghama.
Au niveau de la wilaya du Brakna, l’opération concerne les communes de Elvar dans la moughataa de Bababé et Ouad Amour dans la moughataa de Maaghta Lahjar.
Ces missions se sont ébranlées depuis Nouakchott à bord de 10 voitures tout terrain transportant les équipements nécessaires aux opérations d’enrôlement ainsi que de groupes électrogènes destinées aux communes non pourvues d’électricité ainsi que d’un mobilier du bureau et des autres exigences techniques indispensables pour cette mission.
Le secrétaire général de l’ANRPTS M. Boidé Ould Sghair a indiqué à l’AMI à l’occasion de cette cérémonie que l’ouverture des nouveaux centres renforcera le réseau de l’agence qui a atteint actuellement 157 centres sur 216 prévus sur toute l’étendue du territoire national.
Il a appelé également les populations des zones ciblées d’affluer sur les centres d’enrôlement pour se faire enrôler et pour obtenir un numéro national biométrique sécurisé, lançant aussi le même appel aux acteurs politiques, élus, cadres et notables de ces zones pour contribuer à la sensibilisation des citoyens sur la nécessité de se faire enregistrer pour détenir des pièces d’état civil infalsifiables.
De son côté, le directeur de l’identification et de la production à l’agence M. Moctar Ould Amar a indiqué que l’ANRPTS a émis jusqu’à l’heure plus de 1,5 million de cartes d’identité nationale (CIN) dont 700 mille ont été retirés.
Il a appelé également les citoyens enrôlés à retirer leurs CIN dans les centres de leur enregistrement, soulignant que les chefs de centres ont reçu les instructions dans ce sens et sont disposés à faciliter les procédures de retrait de ces cartes.
Le ministre des finances M. Thiam Djombar et le directeur général adjoint de l’agence M. Sidi Ali Ould Tiyib ainsi que le directeur des ressources au sein de la même structure M. Mohamed Mahmoud Ould Meimoun et plusieurs cadres ont assisté à cette cérémonie de départ des missions pour les wilayas du Gorgol et du Brakna.

Source : AMI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind