Djigûénni renoue avec les bandes

cxmf2ioqAbou Cissé: Après l’énigmatique bande de Housseinou Diallo qui opérait le long de la frontière Mauritano-Malienne, terrorisant les habitants, une autre bande de malfaiteurs locaux vient d’être épinglée par la gendarmerie de Djigûénni.

Cette bande, selon un militaire à la retraite, dirigée par Saad bouh Ould Mohamed et ses deux compères, Isselmou Ould Hassan et Abdallahi Ould M’bareck Fall a été arrêtée par le commandant de la brigade de gendarmerie de Djigûénni, suite à des plaintes déposées par des commerçants.

Ils avaient été victimes de cambriolage sous menaces armées et déclarent avoir perdu plusieurs marchandises. Alors que tout le monde les croyait à l’intérieur de Djigûénni, c’est finalement vers Timbédra que le commandant de la brigade de gendarmerie et l’un de ses hommes les dénicheront.

C’était à l’aube, plus précisément le Mercredi 11 Mars dernier, selon quelques habitants de la ville. L’arrestation de cette bande permettra ainsi à la brigade de gendarmerie d’obtenir les noms d’autres complices en activité à Timbédra. Informé par le Commandant de la brigade, selon l’ex-militaire à la retraite, le Commissaire de Timbédra mettra ainsi la main sur deux autres membres de la bande, Mohamed et Keïta.

Leur arrestation survenue le 12 Mars aura provoqué un rassemblement de la parentèle venue aux nouvelles. Ils seront vite dispersés par les forces de l’ordre. Les populations de Djigûénni et de Timbédra commencent ainsi à se sentir plus en sécurité, grâce à ce coup de balai opéré dans le milieu de la délinquance locale.

Selon Yéro, «C’est la première fois dans l’histoire que les gendarmes ont réussi à neutraliser les criminels opérant dans notre région. A vrai dire, nous sommes à l’aise, bien à l’aise avec la gendarmerie », dit-il, sourire aux lèvres. Affaire à suivre.

Abou Cissé

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge