DREN Nouakchott-Sud : 10600 candidats au concours d’entrée en 1e AS affrontent les épreuves d’un examen blanc harmonisé

enseignement public en mauritanieIl est 7 h du matin de ce mercredi 11 mai. Les 10600 candidats de l’enseignement public et privé franchissent les portes des salles d’examen pour affronter les épreuves du concours blanc harmonisé au niveau de la Wilaya Nouakchott-Sud. C’est le grand saut pour ces tout petits.
Il s’agit pour ces derniers (en dehors des redoublants) du premier examen blanc harmonisé au rythme du concours officiel sur le plan national. Dans les établissements, le calme règne, aucun élève dans les couloirs. L’air sérieux, les candidats du centre d’Ould Touwerjena (Arafat) affrontent leurs épreuves.
Rien ne semble pouvoir les détourner de leur tâche. En effet, malgré leur jeune âge, ces enfants mesurent l’importance de cet examen pour leur avenir. Dans ce centre, les épreuves ont débuté à 8h du matin.
«Tout se passe bien depuis ce matin, nous avons reçu les candidats dès 7h00 et nous avons procédé au démarrage des épreuves à l’heure précisée », explique, un responsable de cet établissement public. Quelques 200 candidats pour cinq classes de ce centre présentent ainsi le concours d’entrée en classe de 6e pour cette session 2016.
« Aucune omission ni erreur de nom n’ont été décelées sur le plan régional et tous les élèves présents ont vu leur nom sur la liste. Ils ont d’ailleurs subi les épreuves dans la plus grande transparence », révèle une autorité.
Selon Mr Mohamed Saleck Ould Taleb, le Directeur régional de l’Education nationale de Nouakchott-Sud, cette décision a été prise à notre niveau d‘abord pour initier les candidats aux modèles des épreuves et leur déroulement. Ensuite, elle nous permet d’évaluer les candidats à un mois de l’examen afin d’apporter des solutions aux insuffisances si elles se font sentir.
« Cette expérience première de son genre a été expérimentée chez nous l’année passée et elle a donné un impact positif sur les résultats du concours national »,explique le Dren.
Il a ajouté que les épreuves sont élaborées et mises sous pli par la DREN et que toutes les dispositions sont déjà prises pour un bon déroulement de ce concours harmonisé. En concertation avec les IDENs , nous avons désigné un secrétariat et une commission de correction au niveau de chaque centre d’examen, a-t-il dit.
Ces 10600 candidats sont répartis dans 50 centres d’examen au niveau de wilaya de Nouakchott-Sud qui regroupe les Moughataa d’Arafat, Riad et El Mina.
Le concours dure deux jours et le déroulement des épreuves est suivant le calendrier du concours établit par la direction des examens et concours, renchérit un responsable.

Source : Tawary

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge