Droit de Réponse à l’article intitulé : commune de Sélibaby : le maire Hadramy Weddad s’explique aux sélibabiens de France.

GuidimakhaSuite à  publication de l’article intitulé : commune de Sélibaby : le maire Hadramy ould  Weddad  s’explique aux sélibabiens de France  paru sur cridem  le 2 /12/2015 je tiens à apporter les précisions  suivantes  pour éclairer tout le monde  au sujet  du différend qui  m’oppose  à ce dernier quatre mois après sa prise de fonction.
Pour commencer je dirai que Trop  c’est trop.  Hadramy  o / Weddad, à plusieurs reprises s’attaque à moi, soit par les médias soit auprès des autorités administratives au niveau local  ainsi qu’au niveau national  et cette fois en France. Mais  il est dit même une chèvre quand on l’accule fini par mordre.je ne suis pas une chèvre certes mais un homme sage  et respectueux des autres. Chose que ne peut d’ailleurs nier Hadramy car s’il avait suivi mes conseils, il ne serait pas en train de galérer en ce moment .Et  je le dis sous contrôle des témoignages de son sage grand frère Fah o/Woddad qui a participé à l’unes des séances chez lui. Si Hadramy est maire de la commune de Sélibaby cela est grâce à nous par stratégie et  le parti qui a accepté notre proposition   de le mettre en tète de liste de l’upr. La stratégie est excellente malheureusement le cavalier n’est pas le bon car il s’agit de quelqu’un qui a raté sa carrière de gendarme et qui a encore la nostalgie de sa casquette et qui croit à faire à des gendarmes  en camp de formation. Malheureusement pour lui, il se trouve au sein de la commune comme son nom l’indique la gestion est collégiale et le conseil municipal est l’organe délibérant.
Ces  jeunes à qui Hadramy s’est adressé, jai confiance en leur compétence  et à leur sérieux, ce sont tous mes neveux, fils, petits frères ; je suis sur qu’ils l’ont écouté par politesse et modestie. Mais ne s’hasarderont jamais à porter un jugement sur les faits sans donné la chance  aux autres de s’expliquer. Il est vrai qu’il est beau parleur ; Mais le pulaar dit que HAALA WELATAA GOLLE MBELA .ils sont sensés  savoir également ce que  se  dit de celui qui vient de loin. Donc son passage au sein de cette association ne m’inquiète pas.  Au sujet de la signature des documents Ba Amadou souligne que Hadramy dit que je ne signe pas des documents en Arabe. Cela n’a jamais était vrai .je dirai plutôt que   je ne signe pas le faux même s’il est en pulaar. Voila de quoi il s’agit : durent le mois de ramadam ,période de distribution  de certaines denrées  dont des dattes, sucre et du thé par l’état à des mosquées, un certain monsieur dont je ne citerai pas le nom  est venu  avec une liste de personnes  et une attestation préétablie pour me demander de la lui signer comme quoi il est imam de mosquée. Je fais recours au secrétaire général  de la commune pour lui expliquer qu’il y a un bureau régional des affaires islamiques et d’ulémas  dont le premier responsable  est Amadou Niandé qui dispose  d’un répertoire  des mosquées et d’imams  afin qu’i fasse  une transmission du document prouvant la véracité  et en ce moment seulement nous lui ferons une attestation. Ce soit disant imam est parti fâché  et n’est revenu qu’au retour de voyage d’Hadramy  pour se plaindre et a vu son document signé sur le champ sans savoir de quoi il s’agit. Chose que moi je ne ferai jamais. Cela a été un prétexte pour lui pour arriver à ses fins, m’éloigner de la commune. En tout cas  si ce n’était que par rapport à une signature comment  peut on comprendre que Hadramy attende que  je  rentre chez moi  pour faire venir un technicien de froid  pour enlever une pièce de son climatiseur afin qu’il ne fonctionne plus. Si ce n’était que pour cela pourquoi Hadramy tente dans son arrêté me retire de la commission  de coopération   et de développement qui m’a été confiée par les conseillers de par mes compétences  dans ce domaine des relations avec l’administration etc  qu’il refusait de mes payer mes indemnités  de six mois pour me dire que je ne peux pas avoir le beurre et le prix du beurre. Alors que lui en plus  du beurre et de son prix il veut la vendeuse. C’est du cinéma. Par tout en Mauritanie il a dit que j’étais du FLAM alors qu’en France qu’il n’a pas fait allusion à cela parce que ces jeunes savent parfaitement  qui de nous  a vécu sous l’aile du FLAM  en tant que refugié en France. Hadramy n’a que savoir que la solution  à son problème ne se trouve ni à Nouakchott encore moins en France Mais à Sélibaby alors qu’il vienne la chercher.
Mrs les Sélibabiens de France permettez moi  de vous faire un petit rappel  avant de vous décortiquer un à un  les dits projets que Mr Hadramy veut mettre à son actif.  Partant même de vos propres propos (vous et lui) vous avez reconnu que le train s’est arrêté de marcher 4 mois juste après sa prise  de service. Donc  avec quel  bâton magique le soit disant maire diplômé de troisième cycle  peut  il drainer  en  ce lapse de temps  des financements  pour exécuter les projets ? il a trouvé devant lui  des fonds qu’il a dilapidé  sans le moindre respect de procédures légales.
Pour preuve referez-vous à son compte administrative 2014  et vous trouverez  dans la rubrique  des recettes d’équipement, qu’il ya  un excédent  de gestion antérieure de 2013 d’un montant de 30 272683Mro  Reparti comme suit :
FRD ………….. ………………………………………………………………..  12426126 MRO
Programme vaincre…………………..……………………………………8223780 MRO
Excédent de gestion …………………………………………………….. 9622775MRO
Don un montant laissé par le conseil municipal sortant et c’est avec cela qu’ont eu lieu les réalisations citées.
Projets réalisés sans procédures réglementaires  ou critère de transparence régis par la réglementation en vigueur  suivant les manuels de procédures  et de dépenses  communales   au seuil des compétences  des commissions de passation de marchés publics.
Au sujet de la Place publique évoquée par Hadramy devant les sélibabiens en France ,je précise que le montant du financement  reste un secret entre le maire et son entrepreneur .Au besoin  d’illustration  sur cette place publique est au centre de la ville et vous êtes priés de demander sa photo. Et d’ajouter la tabaski  passée des personnes ont prié sur goudron.
Je tiens aussi à souligner que  2700000MRO  ont été utilisés  pour seulement la peinture à l’eau de l’hôtel de ville et un portail et que ces travaux  ont été confiés  pour être exécutés  par  un faut entrepreneur et avant l’élaboration du DQE (devis quantitatif et estimatif) et en absence du comité interne des achats communaux, comité qui n’a d’ailleurs jamais été mis en place.
J’attire votre attention sur 7756000MRO sans le montant du contrôle  qui est de 300000MRO  soit au total 8056000MRO qui dépassent même le cout  de la construction de l’abattoir et not comment comme disent les anglophones. Malgré ces  abus, la recette de l’abattoir  en 2014 n’était que 81000MRO .Alors que celles des exercices antérieurs  se chiffraient à1080000MRO/annuellement
Pour mémoire ce abattoir a été construit  en 2011 dans le cadre d’un partenariat avec KFW de la coopération allemande  pour un cout de 5800000MRO.il est composé d’un mur de 2dalles, de 2barres porte animaux, de 8attaches, 1 incinérateur,1 canal déversoir et d’1balance.
A propos du projet d’assainissement des eaux usées de Sélibaby, je dirai que ce dernier a été acquis suite à une soumission remportée par la commune de Sélibaby à un appel à proposition de l’Union Européenne lancée, sur son site électronique  en juin 2013 suivant identifiant : EUROPEAID/134437/L/ACT/MR ; intervention en Mauritanie en faveur des autorités locales –ligne Budgétaire 200302.
Parmi les conditions de soumission, il faut un demandeur et un codemandeur répertoriés sur le site de l’UE, donc le commun demandeur répertoriée suivant les indications N2013BIP60807247574 a choisi le GRDR, une ONG internationale répertoriée conforment  aux indications suivantes NFR2008CMV1605202232 comme codemandeur. Le cout du projet était de 80000E répartis comme suit : 72000EUROS UE/FED partenaire soit 89.93%
8061 Euros contrepartie commune soit 10.7%
Donc  Hadramy ould Weddad ne connaissant rien des montages du projet est allé directement dans le retrait de l’argent du compte du projet sans respecter des procédures et dispositions réglementaires à savoir  l’explication du montage du projet, délibération d’acceptation du don du conseil municipal, budgétisation  de la contrepartie de la commune. le refus du conseil municipal d’entériner les décisions du maire  et l’adoption du budget est lié aux malversations financières que les maire a commencé dès sa prise de service  en créant une caisse noire  tenue par la 2eme adjointe à qui sont versées les recettes des citernes, celles des camionnettes benne, de l’abattoir ,des points de stationnement de la gare routière et d’état civil rendant ainsi  tous victimes .car les certificats d’existence sont signés à 1000MRO alors  que la taxe prévue par le conseil pour l’expédition des administratives  est de 200MRO ;
C’est  vous dire une fois encore que le maire Hadramy vous a berné.Il n’a pas éclairé Le public et il faut se méfier une fois de plus de juger en écoutant une seule partie.
Ba Amadou 1er adjoint au maire de Sélibaby
Amadou Bocar ba
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge