Droit de réponse aux commentaires relatifs à mes articles (Lehbib Ouil Berdid ) parus dans Cridem 04/04/2016 et le 13/05/2016

Droit de réponseJ’ai ouvert dans l’intérêt de tous des débats sur des sujets qui nous concernent particulièrement. A mon avis, écrire est déjà une bonne chose. J’aurai souhaité un débat fructueux et nourri par des échanges d’idées sur les thèmes soulevés.
Malheureusement au lieu d’enrichir le débat par des idées saines, mes contradicteurs se sont livrés à des attaques personnelles sans pouvoir ajouter le moindre fait probant à leurs allégations malsaines, ramenant ainsi l’examen à un niveau terre à terre. C’est vraiment honteux. D’ailleurs un observateur Mr. A.O.D.O.S, on ne peut plus objectif et respectable avait répondu à ces détracteurs dans Le Calame du 30/04/2016.
En tout cas moi, contrairement à vous, je ne suis pas un lâche. J’ai décliné, photo à l’appui toute mon affiliation alors que vous, vous vous cachiez sous des pseudonymes ou des faux noms.
Messieurs les polisarios-algeriens, vos commentaires sont dignes de vous. Ils sont vraiment à votre images (agressifs). Le contraire serait d’ailleurs étonnant. Il demande de la persévérance, une foi inébranlable, une opiniâtreté irréductible. Ce qui vous manque cruellement.
Messieurs je vous ai reconnu tout de suite à votre « carquois » de vieux français, que vous m’attribuez. Il ne lui manquait que ses 14 flèches en pointes de pierre taillée.
Quand à vos assertions, je peux très bien vous rendre la pareille en vous disant que c’est plutôt vous qui vous vous êtes mis à la solde d’un pays étranger contre l’intérêt supérieur du votre.

Source : Lehbib Ould Berdid

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge