Droit de réponse : L’Agence Tawary d’Information éclaire l’opinion publique et ses lecteurs sur ce que l’UNPO a qualifié de « manipulation »

Droit de réponseNous avons été invités par l’ONG-EPDDHO a assisté aux audiences que certaines autorités mauritaniennes ont accordé à la délégation de l’organisation des nations et des peuples non-représentés (UNPO) représentée par Johanna Green et Iva Petkovich durant leur séjour en Mauritanie.

Nous nous sommes réservés d’assister aux audiences auxquelles on n’a pas été invitées et tel est notre façon de faire. Johanna Grenn et Iva Petkovich sont pour nous la preuve mais dommage (….). A ces dernières nous nous sommes présentés en tant que journaliste d’un organe d’une Agence de presse indépendante. Et en plus les responsables de l’ONG-EPDDHO, nous ont présentés à la délégation de l’UNPO. Pour dire que nous avons couvert avec professionnalisme les activités auxquelles nous avons assisté et pas plus.

Qu’est-ce qui a été dit par les deux membres de l’UNPO là, où, elles ont passé ? C’est ce que l’Agence Tawary d’Information a relaté. Manipulation dira  Marino Busdachin ? Ou…. ? Nous disons haut et fort que nous ne sommes pas faits pour manipuler ni tromper. Loin de là!

Manipulateurs ? Ce n’est pas notre devise, ni notre slogan, ni notre objectif et non plus notre style! Alors cette manœuvre n’est pas un moyen pour freiner notre métier qui est d’informer et de combattre le combat de la division et de la zizanie.

Il ne nous échappe point que nous soyons taxés de manipulateurs mais nous restons engagés tout en respectant la déontologie et le respect du métier mais « les chiens aboient et la caravane passe ».

A ce genre de tapage, nous ne sommes pas les premiers et ne serons croyez-nous pas les derniers. Nous qualifier de « Manipulateurs »? Pourquoi…? Pour le simple plaisir….! Nous regrettons fort….!

Mais nous sommes étonnés que des « ? » soient utilisés pour mener un combat trompeur contre nous. A la suite de ce tapage aveugle et monté, nous demandons à Marino Busdachin, Secrétaire général de l’UNPO, de se renseigner auprès des responsables d’EPDDHO sur les faits que nous avons relatés et qui ont été repris par certains organes de presse.La Rédaction

Source: Tawary

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge