Droits de l’homme : Encore une mise en scène

Gulnara Chahinian,Le calame: ous les médias officiels se relaient pompeusement les déclarations de Gulnara Chahinian, l’ancienne rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les Nouvelles formes d’esclavage selon lesquelles la Mauritanie constitue un exemple dans le traitement en termes de législation du phénomène de l’esclavage à travers un dispositif légal et une plateforme déclinée en vingt neuf points et adoptée par le gouvernement. Des personnalités prétendument de la société civile ont été sorties à la Mauritanienne (tv nationale) pour exprimer leur grande satisfaction des réalisations entreprises dans ce domaine et dont l’ancienne responsable onusienne vient de témoigner. Or, à voir son entourage au cours des audiences que Gulnara Chahinian a eues avec de hauts responsables nationaux dont le premier ministre, il est très facile de sentir la manipulation et la mise en scène. Sur le terrain des droits de l’homme, les faits démentissent formellement cette « belle percée » que prétend l’ancienne rapporteuse spéciale. Au moins cinq à six militants des droits de l’homme sont emprisonnés à la suite d’une parodie de procès et sur la base de chefs d’accusations fallacieux. La répression de tous les contestataires ne faiblit pas. La justice continue à n’être qu’une antichambre du pouvoir. Exactement comme un quelconque autre service public prompt à agir suivant des instructions venus d’en haut. Par rapport à l’esclavage : Les dizaines de dossiers de pratiques esclavagistes avérées pendants devant les juridictions nationales dans toutes les wilayas, la non observation des dispositions de la tapageuse loi 00/48 de 2007 et autres réticences notoires de tous les appareils étatiques à traiter convenablement les cas formels d’esclavage qui leur sont régulièrement présentés auxquels s’ajoute un déni officiel de l’esclavage sont autant de choses qui prouvent que les déclarations de l’ancienne rapporteuse ne servent pas à grand-chose. Comme le CRAN, Gulnara Chahinian doit prendre plus de temps à investiguer en Mauritanie avant de «se laisser » tomber dans l’erreur de la manipulation et de la fausseté.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge