Ebola: le président de l’UA salue à Conakry le « courage » des Guinéens

président de l'UAJeune Afrique : Le président en exercice de l’Union africaine (UA), le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a effectué lundi une brève « visite de travail » à Conakry, où il a rendu hommage aux Guinéens pour leur « courage » face à l’épidémie d’Ebola, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Je voudrais saluer le courage admirable et la détermination exemplaire du peuple guinéen et de ses autorités dans leur combat contre l’épidémie Ebola », affectant sévèrement le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, trois pays voisins, a déclaré à la presse le président Aziz.

« L’Union africaine et la communauté internationale ont fourni d’importants efforts pour aider les pays touchés par cette épidémie, permettant ainsi de limiter sa propagation et de venir en aide aux personnes infectées. Des efforts supplémentaires sont nécessaires de la part de la communauté internationale pour éradiquer ce fléau », a-t-il affirmé.

C’est le premier voyage du président de l’UA en Guinée depuis le début de l’épidémie, déclarée en décembre 2013 dans le Sud guinéen et qui a fait plus de 7. 900 morts, dont la quasi-totalité au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

Le président français François Hollande a été fin novembre le premier dirigeant d’un pays occidental à se rendre en Guinée, où il a affiché sa solidarité avec les pays affectés par Ebola. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a aussi effectué une tournée dans les trois pays en décembre.

Interrogé sur le retard accusé par l’UA sur le front Ebola, Mohamed Ould Abdel Aziz a évoqué des contraintes d’agenda.

« L’agenda ne nous a pas permis de venir très tôt. J’avais beaucoup d’engagements. Certes, il est important de venir ici dans ce pays frère mais il fallait que je m’organise pour cela », a-t-il répondu.

« Nous allons continuer à nous engager avec beaucoup plus de solidarité, avec beaucoup plus d’engagement pour mettre fin à ce fléau qui menace l’humanité », a-t-il soutenu, sans donner davantage de détails.

Le président guinéen Alpha Condé a salué la visite du président mauritanien qui, selon la présidence guinéenne, effectuait « une visite de travail et d’amitié à Conakry ».

M. Condé a souhaité la suppression du visa entre les deux pays.

M. Aziz était accompagné en Guinée de ses ministres de la Santé et des Affaires économiques et de plusieurs hommes d’affaires mauritaniens, selon des sources mauritaniennes et guinéennes. Il a quitté Conakry lundi après-midi pour Monrovia.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge