Ebola : un cas suspect détecté à Kayes au Mali

Ebolavirus

Un cas suspect de fièvre hémorragique à virus Ebola a été détecté à Kayes, ville de l’ouest du Mali, à 495 km de Bamako, selon des sources médicales.

D’après des habitants de cette ville, il s’agit d’une petite fille qui a récemment quitté la Guinée-Conakry avec sa tante pour rentrer au Mali.

Joint par l’agence Xinhua, un médecin de l’hôpital régional de Kayes a confirmé l’existence de ce cas suspect, précisant «qu’une équipe médicale de Bamako est déjà arrivée à Kayes depuis le mardi dernier pour faire des prélèvements en vue de confirmer ou infirmer la maladie à virus Ebola ».

Un autre médecin de Kayes a affirmé que la « petite fille et certains de ses proches ont été mis en quarantaine à l’hôpital ».

Pour sa part, le ministère malien de la Santé a aussi indiqué qu’il s’agit d’un cas suspect en attendant les confirmations de l’équipe médicale en place.

« Il n’y a pas lieu de s’alarmer, car ce n’est pas confirmé. Avec le renforcement des capacités du Laboratoire SEREFO de Bamako par le National Institut of Heath des États-Unis d’Amérique, les prélèvements seront testés ici même à Bamako au Mali. Nous souhaitons que les tests soient négatifs », a dit M. Daou, chargé de communication au ministère de la santé.

Au cas contraire, « le dispositif mis présentement en place par le gouvernement (du Mali) permet d’éviter la propagation (de la maladie) », a rassuré M. Daou.

Le virus Ebola a fait jusqu’ici plus de 4000 victimes en Afrique de l’Ouest et aucun vaccin efficace n’a encore pas été trouvé pour endiguer cette pandémie.

Avec agence

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge