Ebola: Un numéro vert pour signaler des cas suspect

Ebolavirus

La propagation du virus Ebola continue de créer la psychose en Afrique de l’Ouest. Des mesures préventives sont prises un peu partout dans les pays concernés. En Mauritanie, même si aucun cas n’a été signalé jusque-là, le ministère mauritanien de la Santé a activé un numéro vert (110) pour signaler tout cas suspect d’Ebola. L’épidémie a fait un millier de morts en Guinée Conakry et dans d’autres pays ouest africains.

Le directeur de la prévention et de la sécurité au département de la Santé Docteur Abdallahi Ould Hbib a rassuré qu’il n’existe à l’heure aucun cas d’Ebola en Mauritanie ou dans les pays voisins, rapporte l’agence mauritanienne d’informations (ami).
La Mauritanie a toutefois mis en place des mesures préventives comme l’installation de cameras thermiques aux frontières aériennes et terrestres, pour mesurer la température des voyageurs en provenance de pays affectés. Mieux, les autorités ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre dans des pays où la maladie a été détectée. Le Ministère recommande d’adopter certaines comportements d’hygiène en particulier le lavage régulièrement des mains avec du savon et de limiter la salutation à la main.

On se rappelle qu’au Sénégal voisin, à Matam, dans le nord du pays, un malade a été suspecté d’Ebola mais les tests ont montré qu’il n’en est rien. Alors qu’un journaliste a été mis en garde à vue et sera jugé ce 14 août pour avoir révélé dans son journal la présence de trois cas d’Ebola au Sénégal. Une information qui a failli porter un grand préjudice au Sénégal.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge