Economie: Chinguitel en vente

Selon The north africa post, Chinguitel en Mauritanie sera bientôt vendu au plus offrant. La société est une filiale de Sudatel, opérateur de télécommunications Soudanais.

Chinguitel-e1364208928923-300x174Sudatel a également des filiales dans d’autres pays africains, à savoir : le Ghana, la Guinée, le Sénégal et le Soudan du Sud sous le nom Expresso.
Un Rapports affirme que Sudatel pourrait effectuer  la vente de l’ensemble de ces filiales en raison de la vive concurrence, à laquelle  il est confronté. La société n’a cessé d’enregistrer baisse constante sur ​​ses bénéfices et e le revenu de l’opérateur par utilisateur aussi. La tendance devrait se poursuivre et, selon Ovum, une société spécialisée dans l’analyse des performances des entreprises de télécommunications, le chiffre d’affaires de la société ne montre aucun signe de récupération. Il a estimé que les recettes des opérateurs par utilisateur pourraient tomber à 105 millions en 2017 à 122 $ en 2012.
La concurrence s’est intensifiée sur le marché africain et de nombreuses et relativement petites ou moyennes entreprises ont du mal à contester la présence de grandes entreprises à travers le continent. La décision de vendre des filiales telles que Chinguitel est vu comme un mouvement stratégique par la Sudatel afin de renforcer sa présence dans la corne de l’Afrique. On croit que le gouvernement soudanais qui détient 21% des parts dans Sudatel ne peut pas financer le programme d’expansion internationale de l’opérateur depuis qu’il a perdu une grande partie de ses revenus pétroliers à la suite de l’indépendance du Sud-Soudan.
Chinguitel, qui a commencé ses opérations en 2007 est l’une des première filiale et opérateur Sudatel Mauritanie télécommunications tiers. Il se vante d’être le premier opérateur à construire un réseau WiMAX qui propose des solutions pour la transmission efficace des données pour tous les clients d’affaires.

Rimweb avec agence

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind