URGENT : Des établissements publics « vident » leurs comptes à la GBM(Economie)


Quatre établissements publics en Mauritanie ont retiré, entre 21 et 23 janvier courant, la somme de 2.713.890.600 UM de leurs comptes dans les livres de la Générale Banque de Mauritanie, propriété du milliardaire Mohamed Ould Bouamatou, dont les intérêts font objets d’un « acharnement officiel », selon son entourage.

Selon des document consultés par Alakhbar, la SNIM a émis trois lettres portant « ordre de virement » d’un montant de 1.491.916.268 de son compte dans les livres de la GBM vers son compte à la Société Générale. Les trois lettres portent respectivement sur les montants : 1.145.000.000 UM, 274.916.268 UM et 72.000.000 UM. Elles datent, toutes, du 23 janvier 2013.

Le même jour, le Port Autonome de Nouakchott a, lui aussi , retiré 769.574.332 UM. Le 21 janvier, le Port Autonome de Nouadhibou avait déjà


demandé un virement de 150.000.000 UM. La Société de Gestion des Installations pétrolières (GIP sa), a pour sa part, retiré la somme de 302.400.000 UM. Sa demande date également du 23 novembre.

Sur la somme globale de ces retraits, 84% est placé dans les comptes desdits établissement à Société Générale.

Fort soutien du président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, les deux hommes sont en différend depuis plusieurs mois. En 2007, sous le règne Sidi Ould Cheikh Abdellahi, Bouammatou a été accablé « pour évasion fiscale » par l’IGE, mais aucune suite n’a été donnée, à l’époque, à l’affaire.

Destinataires Date Sommes Etablissements
SGM 23/01/2013 1.145.000.000 SNIM
SGM 23/01/2013 72.000.000 SNIM
BFA 23/01/2013 274.916.268 SNIM (Fondation)
SGM 23/01/2013 769.574.332 Port Autonome de NKTT
Trésor.G 21/01/2013 150.000.000 Port Autonome de NDB
SGM 23/01/2013 302.400.000 GIP sa
2.713.890.600 Total

Source : Alakhbar

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge