Egypte : 14 dirigeants des Frères musulmans condamnés à mort

Frères musulmans condamnés à mortLe grand mufti d’Egypte a confirmé samedi 11 avril la condamnation à mort de quatorze dirigeants des Frères musulmans, dont leur guide suprême, Mohamed Badie, prononcée en mars par le tribunal de Gizeh, au sud-ouest du Caire. Douze d’entre eux sont derrière les barreaux ; deux autres ont été condamnés par contumace.

Ils sont accusés de « planification de recours à la force contre l’Etat » et condamnés pour « incitation au chaos et à la violence ». L’avis du mufti, autorité religieuse sollicitée pour chaque condamnation à mort, est obligatoire, bien qu’il ne soit pas contraignant pour la justice.

Le grand mufti a également confirmé la peine de prison à vie de vingt-trois personnes, dont Mohamed Soltan, pour soutien à la confrérie et diffusion de fausses informations. L’Américano-Egyptien Mohamed Soltan est le fils du prédicateur des Frères musulmans Salah Soltan, qui figure parmi les condamnés à mort. Les condamnés peuvent désormais faire appel devant le plus haut tribunal civil du pays.

Instrumentalisation de la justice

Depuis que l’ex-chef de l’armée et actuel président, Abdel Fattah Al-Sissi, a évincé du pouvoir le président islamiste Mohamed Morsi, le 3 juillet 2013, les autorités ont lancé une sanglante répression contre ses partisans, faisant au moins quatorze cents morts.

Le pouvoir est accusé d’instrumentaliser la justice dans cette répression. Des centaines de partisans de M. Morsi ont été condamnés à mort lors de procès de masse expédiés en quelques minutes, et quinze mille autres ont été arrêtés. Et, pour la première fois, l’Egypte a pendu le 7 mars un partisan du président islamiste destitué, reconnu coupable de violences à Alexandrie, dans le nord du pays.

Mohamed Badie, guide suprême des Frères musulmans, a déjà été condamné à mort dans un autre procès pour violences, mais il est en train d’être rejugé dans cette affaire. Il a également été condamné quatre fois à la prison à perpétuité dans d’autres procès.
Source: Le monde

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge