El Mina : Naissance d’un mouvement socio-politique JAHE

JAHE-5

 
Jeunesse à l’Heure d’El Mina (JAHE) est le nouveau mouvement à vocation socio-politique. Présidé par notre confrère et directeur de publication du site RIMWEB.NET, Moussa Mbareck, ce mouvement se veut social avant d’être politique. Le lancement de ses activités a eu lieu ce samedi 29 mars au quartier Tarhil en présence des autorités politiques locales.
La moughataa d’El Mina, à l’instar des autres de la capitale, regorge un important réservoir électoral d’environ 22.057 inscrits sur le fichier électoral national dont une grande majorité de femmes en âge de voter. Plusieurs femmes et jeunes étaient présents à la cérémonie de lancement du mouvement marquée par l’octroi de financement aux coopératives qui ont rempli les conditions d’éligibilité. Dix coopératives ont été retenues pour le démarrage du financement des activités génératrices de revenus (AGR) au profit des populations d’El Mina qui vivent dans un état de précarité totale.
L’initiative en soi est noble et contribuera à coup sûr au soutien des femmes de la moughataa. «Nous avons tenu à regrouper les jeunes pour échanger et s’occuper des activités d’assainissement et de santé dans notre moughataa », a lancé Moussa Mbareck, président du mouvement JAHE. En outre, «nous sommes disposés à travailler avec tous les politiques pour créer un cadre de développement pour la moughataa » a-t-il soutenu.
Prenant la parole à son tour, Mohamed Melainine Ould Mohamed Abdoul Wahab, président de la sous section n°1 d’El Mina du parti-Etat UPR et conseiller à la mairie, a tenu à remercier les initiateurs du mouvement en particulier son président, avant de les appeler à intégrer le parti du Président de la Républque. «Je vous demande de ne ménager aucun effort pour mobiliser les populations en vue des inscriptions au RAVEL (Recensement administration à vocation électorale) » a-t-il dit. «Il faut que les responsables de votre mouvement aident les populations à s’organiser pour voter utilement en faveur de notre candidat Mohamed Ould Abdel Aziz », renchérit-il.  A en croire Melainine, «si votre initiative marche, vous allez bénéficier des avantages du parti». Parole de politicien ou de citoyen d’El Mina, wait and see.
De son côté, Ely Cheikh, cadre de l’UPR à El Mina, a pour sa part, salué l’initiative qui réunit le « social et la politique » pour le soutien aux femmes. «Cette initiative va réussir dans la mesure où elle a beaucoup d’avantages. D’ailleurs, le fait de réunir les femmes et les jeunes de différentes communautés d’El Mina demeure un facteur d’unité et nous avons besoin des actions du genre dans la moughataa » a-t-il souligné.
Quant à Mme Khady Guèye, activiste politique à l’UPR, elle s’est réjouie de rencontrer des femmes avec qui elle avait l’habitude de travailler. «Ce sont des femmes qui veulent toujours travailler » a-t-elle déclaré.  «Ne sous-estimez pas ce que le mouvement de Moussa Mbareck vous donne. C’est une première même si nous, au niveau du parti, nous n’avons pas tenu nos promesses » a-t-elle regretté.  Parlant de la sécurité à El Mina, Mme Guèye dira : « avec les jeunes, vous pouvez vous organiser et assurer la sécurité dans la moughataa ». S’agissant de son candidat, «il faut travailler pour que notre candidat (Aziz) gagne son second mandat » conclut-elle. Mais pour ce faire, Mme Guèye soutient « qu’il faut travailler dur ».  D’autres intervenants politiques ont abondé dans le même sens d’inciter le mouvement à ne ménager aucun effort pour participer au développement de la moughataa longtemps utilisée par des politiciens à des fins politiques après avoir tenu des promesses faramineuses sans jamais les réaliser.
Un mouvement de soutien et d’espoir
L’espoir est de mise pour le mouvement « Jeunesse à l’heure » qui vient d’effectuer son baptême de feu en octroyant deux chèques de 50.000 ouguiyas chacun à deux coopératives,  les premières à remplir les conditions de financement. Ces coopératives de 5 personnes chacune, vont se lancer dans des activités de ventes de poissons, de voile, de légumes … Les bénéficiaires ont apprécié le geste à sa juste valeur. « Nous n’avons jamais bénéficié un geste du genre à El Mina, même avec les politiciens » a déclaré Mme M’Heidiya bénéficiaire du premier chèque.  Sa concitoyenne, Mme Neina mint El abde n’en dit pas moins. « Nous ne pouvons que remercier le président Moussa et son mouvement de cette initiative qui va contribuer à générer des activités et développer la moughataa », a-t-elle dit. Et Mme Aramatoulaye Abdoulaye Traoré d’appeler ces premières bénéficiaires de faire preuve de transparence et d’équité dans la gestion de cet argent et penser au remboursement afin que d’autres puissent en profiter.
Ce financement est remboursable à un taux de 10% pour 6 mois et 20% en un an.  Ce qui fait dire à Abou Omar Ly, membre fondateur du mouvement que «notre objectif, c’est le développement des populations d’El Mina, en particulier les femmes qui constituent la majorité. Ce premier financement est un ballon d’essai. S’il se concrétise, d’autres suivront. Pour les jeunes, nous devons les organiser d’abord avant de penser à les financier » a-t-il précisé.
Rebondissant sur la question, Adama Wagne, membre fondateur a indiqué qu’à l’origine, «ce mouvement est social et veut œuvrer pour les populations». Toutefois, a-t-il poursuivi, «il pourra devenir politique et nous travaillerons avec les politiciens qui se soucieront de notre moughataa pour aider les jeunes à trouver de l’emploi ». Il a également soulevé le problème du désœuvrement des jeunes engendrant des situations de précarité qui aboutissent souvent à la délinquance.
Une cinquantaine de femmes membres des unités de bases d’El Mina ont pris part à cette cérémonie de lancement du mouvement JAHE ainsi que la jeunesse de la zone 64 qui se retrouvent toutes les semaines pour assurer l’assainissement à El Mina. « Pendant la campagne et même après, nous étions désespérés. Maintenant, avec Moussa Mbareck, nous nourrissons beaucoup d’espoir pour l’avenir d’El Mina » ont lancé les jeunes et les femmes à la fin de la cérémonie.
Badiana.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge