El Moustaqbal boycottera les prochaines législatives et municipales

Le parti d’opposition mauritanien ElMoustaqbal a annoncé qu’il va boycotter les prochaines élections législatives et municipales prévues entre septembre et octobre 2013,

MoutaqbalMohamed Ould Borboss, président de ElMoustaqbal, qui était en meeting hier vendredi à Nouadhibou (Nord) a expliqué que son parti ne participera pas à des élections dont les résultats sont connus d’avance et par rapport auxquelles l’administration ne sera pas neutre.

Il a par ailleurs appelé de nouveau au départ du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz qui, selon Ould Borboss, est secoué par une avalanche de scandales, qui a échoué dans sa gestion du pays qu’il ne peut plus continuer à gouverner.

Pour Ould Borboss, le putsch mené par Ould Abdel Aziz en 2008 contre le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi n’était pas, comme prétendu, pour réformer le pays ou pour lutter contre la gabegie. La preuve, a-t-il estimé, Ould Abdel Aziz a nié ses principes, renoncé à ses engagements et continue à piller les ressources du pays.

Et aujourd’hui, d’après Ould Borboss, le régime de Ould Abdel Aziz poursuit sa politique d’appauvrissement des riches qu’il jette en prison. Ce, pendant que la situation des pauvres s’empire davantage.

El Moustagbal est membre de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) qui exige quatre impératifs avant sa participation à toute élection législative et municipale : « Une supervision politique crédible, des institutions électorales fiables, la garantie de la neutralité de l’Etat et des attributs de la puissance publique et une préparation technique suffisante ».

Source  : Alakhbar 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge