El Wely Sidi Haiba: Presse de la «Seïba » et des affronts

Elweli ould sidi HaibaA tous ceux qui peuvent et ou doivent l’entendre d’une belle et propre oreille, il est malheureusement une presse maudite à l’âme, qui surfant sur les incohérences d’un pays né de la « Seiba » n’arrive pas à se défaire de ses douloureuses pratiques factices, outrageuses et iconoclastes. Cette presse prétentieuse et hypocrite, lâche, perfide et envieuse, barricade toutes les issues devant une autre presse rivale, qui a son détriment, force avec une volonté ferme et une grande conviction en un changement inéluctable tous les faux barrages, et enjambe avec promptitude et grande détermination les ponts de détritus faits de fausses pensées et d’idées saugrenues, vers les claires et vastes prairies d’un quatrième pouvoir sous le toit d’une démocratie affinée.
Certes les équilibres de force sont encore anormaux et les tendancieuses velléités de pouvoir d’exercice de cette presse pernicieuse plus pesantes, mais la volonté d’y faire fasse ne cesse de s’accroître mettant au-delà même les éphémères privilégiés de la circonstance aux abois et leurs tirant les cheveux du nez.
Aujourd’hui, est une journée certes morose et quelque peu assombrie pas cet état de fait fâcheux, mais demain sera un jour brillant de mille feux d’édifiantes vérités. Autre vérité de la palisse que les petits signaux annonciateurs qui apparaissent de temps en temps mettent en exergue encore plus la réalité sur les échecs incessants de cette presse de la « Seïba » qui, malgré des apparences encore trompeuses, cache mal et son malaise et l’effritement de son âme, si.. tant si telle âme existe.

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge