Election du 21 juin : « le boycott ne fera que nous retarder » selon Oumou Kane de l’Association AMAM

oumoukane

Près d’une semaine après le lancement de la campagne électorale, votre site est allé à la rencontre d’Oumou  Kane, la présidente de l’ONG AMAM (Association Multiculturelle pour un Avenir Meilleur(AMAM). Cette jeune militante mauritanienne pour qui il doit y avoir «une forte représentativité des jeunes et des femmes dans les prises de décisions » estime que le boycott n’est pas la meilleure option.

Rimweb : En tant que jeune, que représente pour vous une élection?

Oumou Kane : Pour moi une élection c’est le choix d’un peuple d’élire la personne qui est là pour le bien de son peuple et surtout pour apporter un changement pour le pays.

Rimweb : Comment observez-vous cette campagne?

OK : A vrai dire je n’ai pas encore commencé à l’observer de si prés, mais je vois que le président sortant a mis tous les moyens du côté  communication et que sa cible est surtout les jeunes. Par rapport aux opposants, quand je tourne dans la ville je ne sens pas leur présence dans ces élections ; on ne voit que AZIZ partout.

Rimweb : Sentez-vous que les populations soient motivées pour le retrait des cartes?

OK : Je ne vois personne encore parler du retrait des cartes mais ce week end j’en saurai un peu plus car j’étais un peu occupé par les activités de mon ONG sinon la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) est entrain de mobiliser les acteurs de la société civile pour une grande campagne de sensibilisation aux populations pour qu’elles aillent retirer leurs cartes et d’aller voter.

Rimweb : Quels sont les enjeux de cette élection d’après vos observations?

OK : J’ai juste peur que l’opposition ne fasse des dégâts car ils sont entrain de mobiliser les gens à boycotter, et que le jour du vote il risque d’y avoir des manifestations.

Rimweb : quelles sont les priorités électorales d’après vous?

OK : Les priorités pour moi d’abord c’est la transparence, lutte contre la pauvreté, l’unité nationale, l’abolition de l’esclavage, la santé à améliorer, les conditions de vie des populations et surtout qu’il y ait une forte représentativité des jeunes et des femmes dans les prises de décisions.

Rimweb : le boycott est-il la meilleure option selon vous ?

OK : Pas du tout, cela ne fera que nous retarder.
Rimweb : Pensez-vous que la candidate Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss a des chances de percer dans ce scrutin qui parait joué d’avance selon certains?

OK : Je ne pense pas, c’est bien qu’il ait une Femme candidate ; j’aurai souhaité qu’il y ait deux femmes.

Propos recueillis par Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge