Election présidentielle Juin 2014 en Mauritanie : Le candidat camarade des syndicalistes « BOIDIEL OULD HOUMEID ».

boydiel

Notre candidat compte tenu de son passé glorieux de leader syndical et fervent militant de première heure de la cause syndicale dans notre pays , bénéficie d’un atout considérable et d’une longueur d’avance qui le distingue des autres candidats à la magistrature suprême ,en matière d’appréhension des problèmes liés au monde du travail .Cette valeur ajoutée à l’actif de notre candidat, sera mise à profit en vue de rehausser le niveau de vie de nos travailleurs .En cela que notre candidat n’épargnera aucun effort compte tenu de son capital expérience, conjugué avec une parfaite maitrise et connaissance des problèmes qui secouent le monde syndical, à juguler la vague de contestation sur fond de revendication tous azimut dans la plupart de secteurs vitaux du pays  .Nous pouvons vous assurer qu’il œuvrera dés son élection pour présider aux destinées du pays, à la convocation dans l’immédiat des partenaires sociaux au tour du dialogue social (Etat ,Employeurs ,Travailleurs ), en vue de trouver par la concertation et la négociation les solutions aux problèmes pendants des travailleurs . Nous pouvons en citer en l’occurrence :

  • Pouvoirs d’achat : La révision à la hausse du SMIG, l’augmentation des salaires, la diminution des denrées de premières nécessités ; la diminution des prix de l’eau et de l’électricité ;
  • Protection sociale : La mise en place du conseil national de l’hygiène et de la sécurité, la mise en place d’une politique de logement, la révision des textes régissant la CNSS et la CNAM, la création de dispensaires interentreprises dans les régions à forte concentration de travailleurs et le renforcement des centres existants, la révision du taux de pensions des retraités et la revalorisation de la pension vieillesse ;
  • Conventions et législation du travail : La révision du taux des allocations familiales, la révision du code de travail et de la convention collective du travail, du statut général de la fonction publique et des agents auxiliaires de l’Etat ainsi que leurs textes d’application, la redynamisation du conseil national du travail ;
  • Résorption du chômage ;En reformant le système de la formation professionnelle en le rendant capable de faire face à un marché du travail en pleine expansion ,la restructuration de l’ANAPEJ (Agence Nationale pour l’emploi des jeunes ) pour mieux répondre à l’attente des milliers de jeunes diplômés à l’emploi , en impliquant les syndicats dans les politiques de l’emploi ;
  • Application de l’accord signé entre partenaires sociaux le 27/Avril /2011 ;
  • Le respect des libertés syndicales, la lutte contre la corruption , la gabegie et les licenciements abusifs et arbitraires ;
  • La mise en place des textes législatifs réglementant la fonction des ouvriers portuaires appelés dockers ,en leurs faisant bénéficier de la CNSS et de la CNAM ;
  • L’application des statuts particuliers de la santé, une réévaluation des indemnités de risques et l’attribution des parcelles de terres viabilisées à usage d’habitation pour le personnel de la santé ;
  • L’application des statuts de l’enseignement, tous les corps compris, la révision à la hausse de l’indemnité de la craie, prévoir une indemnité de d’éloignement dans la ville de Nouakchott compte tenu de l’extension de la ville , l’application des textes législatifs aux congés d’allaitement
  • Société civile : Promulgation et application de la loi organisant la société civile en Mauritanie ;

          Subventions de l’état aux O N G, coopératives , associations , à tous les secteurs de la société civile ;

            Large implication de la société civile dans tous les projets et programmes stratégiques de développement du pays .

                                                  COMMISSION DES SYNDICATS ET DE LA SOCIETE CIVILE

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge