Elections du 23 novembre : Le RAG déclare préconise un boycott actif

RAG-PARTI - RIMWEB.NETAu cours d’une conférence de presse animée ce samedi 5 octobre au siège du FONADH, Balla Touré et Brahim Bilal Abeïd ont déclaré que leur parti, le RAG, a décidé de boycotter les élections municipales et législatives du 23 novembre.

Le RAG – que les autorités ont refusé, contre toute

attente, de reconnaitre – a tout simplement décidé de ne point user d’un stratagème qui lui aurait permis de participer aux élections municipales et législatives du 23 novembre. Nous aurions pu participer aux joutes électorales de novembre via des listes communes constituées avec des partis reconnus comme l’Alliance pour la démocratie en Mauritanie (ADEMA) mais malgré cela nous avons décidé le boycott a laissé entendre en substance Balla Touré et Brahim Ould Bilal Abeïd.

 

Le boycott selon messieurs Touré et Ould Bilal Abeïd s’impose d’autant plus que la CENI est contrôlée par le gouvernement. Toutefois ils ont tenu à préciser que leur boycott sera actif pour contrecarrerles élections municipales et législatives qui ne seront autre chose qu’une mascarade.

Ils ont déclaré que leur parti va agir pour que les résultats de telles élections ne soient pas reconnus. Ils ont affirmé que le RAG va appeler ses sympathisants qu’ils ont estimés à des centaines de milliers de personnes à boycotter les élections. Enfin messieurs Touré et Ould Bilal Abeidont laissé entendre que la diplomatie du RAG – qui a fait ses preuves – va peser de tout son poids auprès de ses partenaires afin que les résultats desdites élections ne soient pas reconnus.

 

Déclaration


Elections municipales et législatives

du 23 novembre 2013 – une véritable mascarade

Ayant travaillé pendant plusieurs mois à créer une aille politique qui aurait permis à nos militants et sympathisants désireux de s’investir en politique de travailler dans la légalité, déterminés à poursuivre ce combat en dépit de la volonté manifeste du système de domination qui contrôle l’Etat mauritanien de nous écarter, motivés que nous sommes par la nécessité de combler le vide politique laissé par la démission des différents pôles politiques quant aux questions essentielles de l’esclavage et du racisme d’état en Mauritanie, nous, militants et sympathisants du parti Radical pour une Action Globale (RAG):

1- déclarons que l’interdiction administrative n’a jamais empêché des militants comme nous d’atteindre leurs objectifs; le rayonnement national et international d’IRA en est l’illustration éclatante;

 2-réaffirmons notre capacité à mobiliser les électeurs mauritaniens aussi bien dans les grandes agglomérations qu’au niveau des Adwaba les plus reculés autour de nos mots d’ordre et de notre programme;

3- dénonçons avec vigueur l’entêtement dans lequel se mure le pouvoir en place et son blocage de toute évolution positive vers une sortie de crise;

4- appelons nos militants et sympathisants à organiser le boycott actif des élections prévues le 23 novembre 2013;

5- affirmons la volonté qui est la nôtre de briguer l’ensemble des suffrages des Mauritaniens dès que les conditions de s’exprimer librement leur seront réunies;

6- déclinons toutes les offres alternatives qui nous ont été faites pour participer à ces élections sous d’autres couleurs.

Nouakchott le 03 Novembre 2013

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge