Elections locales au Sénégal : Mimi Touré battue par Khalifa Sall va-t-elle tirer les conséquences de sa défaite ?

mimitoure

Les élections locales sénégalaises se sont déroulées hier dans toute l’étendue du territoire sans incident majeur. Le Premier Ministre Aminata Mimi Touré était en compétition face au maire sortant Khalifa Ababacar Sall à Grand Yoff. Largement dominée et laminée par son rival, Mme le Premier Ministre sénégalais a reconnu sa cuisante défaite devant le redoutable Khalifa Sall qui tend vers un second mandat à la tête de la Mairie de Dakar, très convoitée par le camp présidentiel qui n’a pas lésiné sur les moyens.

Selon beaucoup d’observateurs et par voie de conséquence, la locataire de la station primatoriale devrait démissionner de la tête du gouvernement pour avoir échoué politiquement. Après les premières grandes tendances, elle a fait une déclaration à travers laquelle elle a indiqué que «seul le cavalier tombe du cheval. Je félicite mon adversaire. Nous allons retourner au travail et conquérir d’autres victoires afin de nous installer comme une force indéboulonnable». Une déclaration synonyme de résignation après s’être livrée à une bataille farouche contre l’incontournable socialiste Khalifa Sall.

Une conférence de presse est attendue à l’occasion de laquelle Mimi Touré va annoncer soit sa démission, soit évoquer les raisons de son échec.

Dans les autres villes comme Saint-Louis, Ziguinchor, Dagana, Louga et même Dakar Plateau, se sont les listes dirigées par l’opposition qui ont remporté haut la main. C’est le cas d’Ahmed Fall Braya (Saint-Louis), d’Abdoulaye Baldé (Ziguinchor). d’Oumar Sarr (Dagana). Amineta Mbengue Ndiaye, l’éternelle maire de Louga, Dr Malick Diop (Plateau) ont été battus. Le régime de Macky Sall a du pain sur la planche.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge