Elever le niveau des élèves : La DREN du Tagant organise des cours de soutiens pour 3346 apprenants

professeurs_du_secondaire_33_11Dans le cadre de la mise en œuvre d’une approche pour redresser le niveau des élèves, la direction régionale de l’éducation au Tagant organise, depuis le début du mois de mars, une série de cours de soutien au profit des apprenants des classes de 6e AF et des collèges de la région.
3346 élèves, dont la moitié composée de filles, bénéficient de ces cours dans les matières dites de « base », à savoir, l’arabe, le français et les mathématiques. Ces cours sont dispensés par 140 enseignants et 65 professeurs. Ils bénéficieront des motivations grâce à un appui octroyé par l’UNICEF.

Le directeur régional du Tagant, Makhtour Ahmed Jiddou, rencontré par le reporter du Calame, dit attendre de sa tutelle un appui similaire pour faire profiter les élèves des lycées de la région de ces cours, au second trimestre de cette année.

L’objectif est donc de tirer vers le haut le niveau trop faible des élèves de la région, révélé d’abord par des résultats 2015 très catastrophiques au concours d’entrée en 1ere année au collège, ensuite par un test d’évaluation de niveau, réalisé, au dernier trimestre de la même année par la direction régionale de l’éducation du Tagant.

Ce diagnostic réalisé par les inspections régionales et le personnel d’encadrement ont révélé des distorsions très criantes entre les niveaux réels et supposés des apprenants. Des mesures pour remédier à cette situation ont été prises depuis lors. Ces cours d’appui ou de soutien entrent dans ce cadre.

L’amélioration du niveau des élèves du fondamental contribuera sans aucun doute à tirer vers le haut le niveau des élèves des collèges et lycée de la région, croit ferme le DREN.

Cette stratégie que la direction régionale est en train de mettre en œuvre pour élever le niveau du Tagant est certes laborieuse, mais nous demeurons fermement convaincus que les apprenants et leurs parents récolteront, sous peu, les fruits, affirme l’IDEN de Tidjikja, Khalidou Mamadou Sow.

C’est une véritable croisade engagée, par la DREN contre la dégringolade du niveau des élèves. En effet, en dépit des efforts toujours rabachés par les pouvoirs publics, ayant décrété 2015, année de l’éducation, rien n’a changé de ce côté là, les résultats aux différents examens et cours prouvent comme pour démentir tout ce charabia que le niveau des élèves, donc de leur enseignent ne cessent de s’affaisser.

Les mesures sérieuse ne sont pas prises parce tout simplement nos décideurs n’envoient pas leurs fils dans l’école publique. Qu’elle tienne sur ses jambes ou qu’elle s’écroule les préoccupe peu ou pas du tout. Espérons que le nouveau ministre à qui on n’a pas fait de cadeau, reconnaissent certains de ses amis accompagnera l’initiative de la DREN du Tagant en faisant d’elle un laboratoire pour faire bouger les lignes.

Source: Cridem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge