Éliminatoires CAN U-20 : Après l’Algérie, au tour du Mali !

IMG_5542L’équipe nationale junior de Mauritanie a réussi l’exploit d’éliminer l’Algérie, dimanche dernier à Nouakchott. Battus à l’aller (2-1) à Alger, les protégés de Vincent Rautureau ont inversé la tendance au retour (2-0) pour se qualifier au second tour des éliminatoires de la CAN U-20 2017, où les attend le Mali.

95ème minute du match retour opposant les juniors Mauritaniens à leurs homologues Algériens. Sifflet à la bouche, l’Arbitre capverdien s’apprête à mettre un terme à la partie, et valider ainsi la qualification des jeunes Mourabitounes, qui à cet instant, mènent par 1 but à 0. Une réalisation du capitaine El Hacen El Id sur un penalty transformé en première période (35’), suffisant pour envoyer son équipe au second tour de l’épreuve. Battue à l’aller à Alger (2-1), ce résultat qualifiait la sélection verte et jaune à la faveur du but marqué à l’extérieur. Acculés dans leur camp par des Fennecs jetant leurs dernières forces dans la bataille, les garçons de Vincent Rautureau opèrent une dernière contre-attaque. Babeker Diop hérite du ballon devant la surface adverse et s’essaye à une frappe… complètement ratée. Houmeye Tanjy, qui a bien suivi l’action, double la mise. Entré en jeu à la place de Hassen Teguedi, l’attaquant de Tidjikja venait définitivement éteindre les derniers espoirs algériens. Score final 2-0… la messe est dite !

Mission accomplie pour Rautureau, qui déclarait avant la rencontre que ses « joueurs étaient déterminés à marquer d’une croix cette date du dimanche 24 avril ». La volonté des Mourabitounes U-20 a fini par payer, au plus grand bonheur du public du Stade olympique.

La prochaine étape s’annonce cependant beaucoup plus corsée pour Hacen El Id et ses partenaires. Les Aiglons du Mali, troisièmes de la dernière Coupe du monde U-20 en Nouvelle-Zélande, se dressent sur le chemin de la jeune sélection Mauritanienne. Cette double confrontation marquera le troisième affrontement entre la Mauritanie et le Mali en une année, après les éliminatoires de la CAN U-23 2015 et ceux du CHAN 2016, avec à la clé, deux qualifications maliennes. Les Mourabitounes juniors auront donc la grande tâche de vaincre enfin le signe indien.

Le match aller se déroulera à Nouakchott le vendredi 20 mai prochain, tandis que le retour aura lieu à Bamako le 10, 11 ou 12 juin 2016. Le vainqueur de ce duel affrontera au troisième et dernier tour le Burkina Faso ou le Congo.

Réactions d’après-match :

Vincent Rautureau – coach des Mourabitounes U-20 :

« Le sentiment est un sentiment de fierté partagée avec tout le peuple Mauritanien. Nous avons montré une très belle image de la Mauritanie et ce mérite revient aux jeunes qui ont rempli la mission qui leur a été demandée. Tous les jours, il faut travailler pour être performant et essayer de faire le meilleur. Je dis bravo, aux gosses et au public, aussi. Oui, nous avons cru jusqu’au bout. Nous avons évité de tomber dans le piège de l’adversaire qui jouait avec agressivité. Lorsque les Algériens ont eu un carton rouge, il fallait profiter de notre supériorité numérique pour faire la différence et c’est ce que les garçons ont fait. Aujourd’hui, la priorité était l’Algérie, demain, ce sera le Mali. Entre temps, nous aurons d’une part des informations sur notre prochain adversaire et nous travaillerons d’avantage. Mais la principale chose, c’est de se préoccuper de nous d’abord, miser sur la qualité et les capacités de nos joueurs, en les soumettant à un système. »

Mohamed Mekhazni – coach des juniors Algériens :

« C’est une défaite amère et difficile à accepter. On craignait ce scénario, et on est tombé dans le piège en encaissant ce premier but. Je ne sais pas ce qui s’est vraiment passé, s’il y’a penalty ou pas. Ce n’était pas le meilleur scénario pour nous, surtout avec ce but encaissé au match aller et les innombrables occasions manquées par mes joueurs. Cela ne pouvait que se terminer comme ça. À un moment donné, on était incapable de marquer ce but qui pouvait nous qualifier. Mais c’est le football et on l’accepte. On est aussi là pour apprendre. »

El Hacen El Id – capitaine des Mourabitounes U-20 :

« Ma position sur le terrain ? C’est un choix du coach que je respecte. Il m’a demandé si je pouvais évoluer en attaque et j’ai répondu par l’affirmative. Je lui ai rétorqué que même si on m’alignait comme gardien de but, je l’accepterai volontiers. Puisque, je le fait pour mon pays. »

Source: Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge