Eliminatoires U-23 : La Mauritanie et le Mali font jeu égal

eliminatoireU23

La rencontre comptant pour La manche aller des éliminatoires des U-23 opposant ce 23 mai à Nouakchott la Mauritanie et le Mali s’est soldée par un score de parité d’un but partout (1-1). C’est d’abord la Mauritanie d’ouvrir le score à la deuxième période avant que le Mali, grâce à un pénalty, ne revienne au score.

Un  but partout à l’issue des 90mn, c’est le score final entre la Mauritanie et le Mali dans le cadre des éliminatoires des U-23 dont les phases finales sont prévues en décembre prochain au Sénégal. Une rencontre au tout début plaisante. Les deux adversaires se sont neutralisés durant la première période avec quelques avantages du côté mauritanien. Mais le Mali, qui n’est pas venu en tourisme, s’est montré très offensif durant toute la partie.

Pendant le premier quart temps, les Mauritaniens par l’intermédiaire de Mama Niass, véritable trouble fête, ont donné du fil à retordre à leurs adversaires en dépit de quelques velléités des Maliens.  Jusqu’à la pause, les deux équipes étaient à égalité de zéro but partout.

Il fallait attendre la reprise pour voir les efforts mauritaniens payés à la 64ème mn grâce à un but de l’attaquant Mama Niass (dossard 7) qui a profité d’une situation de contre pour éliminer dans sa course toute la défense malienne et réussir à ouvrir le score. Toutefois, les Maliens qui multipliaient les offensives, ont réussi à pousser les Mauritaniens dans leur dernier retranchement. A la 87ème mn, la défense mauritanienne qui n’a pas résisté au pressing des attaquants maliens, a commis une faute dans la surface de réparation. L’arbitre marocain Adil Zouatt n’a pas hésité d’indiquer le point de penalty. Adama Niary, le transforme et remet les pendules à l’heure (1-1).  Ce score sera resté inchangé jusqu’à la fin du temps réglementaire. Un score qui en dit long sur le match retour qui aura lieu dans une semaine à Bamako.

Pourtant, lors de sa conférence de presse d’avant le match, le coach Sall Moustapha et son capitaine Demba Sow, avaient promis de faire un match plein, offensif. Même si l’adversaire était bien présent, les Mourabitounes n’étaient pas au rendez-vous physiquement contrairement aux Maliens qui se sont suffisamment préparés. Encore une fois, le syndrome des 15 dernières minutes toujours fatales aux Mauritaniens était là. D’aucuns ont déploré le manque de préparation et de sérieux du côté mauritanien. D’autres, ont tout simplement crié à l’élimination au vu de ce résultat et de l’adversaire qui évoluera lors de la manche retour, devant son public.

I.Badiane

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge