Emploi: jeunes femmes pénalisées dans les pays en développement

pénaliséesLes jeunes femmes sont discriminées dans l’accès au marché du travail dans les pays en développement. Plus de trois quarts des inactifs sur la tranche 15-29 ans sont des femmes, révèle mercredi à Genève une étude de l’Organisation internationale du travail (OIT).
La part des jeunes femmes ni en études, ni en formation et ni au travail atteint 30%, le double de celle des hommes, selon ce rapport « Jeune et femme – victime à double titre? » qui porte sur 32 pays en développement.
Sur le marché du travail, le taux de chômage s’élevait en 2014 à 13,6% pour les jeunes femmes, contre 12,6% en moyenne. Les hommes gagnent de 1 à plus de 35% de plus que les femmes dans tous les secteurs. Les jeunes femmes sont aussi désavantagées quand les emplois très qualifiés manquent dans un pays.
En cause, le manque d’accès aux ressources, les mariages, les maternités précoces mais aussi le travail non reconnu et non payé. Dans le monde, 21% des jeunes femmes estiment que leurs responsabilités familiales sont à l’origine de leur inactivité, contre 4% pour les hommes.
Les jeunes hommes sont toutefois plus résolus à revenir vers le marché du travail. Le rapport indique l’extension de l’aide sociale globale, comme la garde d’enfants, pour permettre aux femmes de travailler.
Il appelle également à se pencher sur la répartition inégale des responsabilités familiales et à mettre fin à la discrimination par les employeurs. Il demande par ailleurs aux secteurs public et privé, aux familles et aux acteurs du développement local à contribuer.

Source : Romandie News

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge