En Mauritanie, tout le monde veut être chef

C MOI LE CHEF
Il est un mal sournois qui décime notre société dont nous ne sommes pas conscients mais qui menace notre cohésion sociale. En Mauritanie, tout le monde se croit extraordinaire et veut être chef, tourbillon dans leurs têtes, d’ailleurs certains politiques se méconduisent et s’égarent .Savez-vous ce qui motive ces politiques à parler mal des autres, à les combattre ou à les haïr ? La jalousie et l’orgueil, ainsi ils ne critiquent que ceux qu’ils jalousent ou veulent dépasser ou enterrer dans l’opinion.

Ils ameutent également tous ceux de leur genre contre les personnes qu’ils jalousent ou haïssent. Que des scènes de désolation, du choc et de la honte, ils rivalisent d’ardeur pour la grande capacité de nuisance et l’espièglerie négative. Aujourd’hui notre société risque de vaciller parce qu’il y a des groupes qui sont acquis au mal impoli et à la prévarication sans tenir compte des défis de la Mauritanie.

Pourquoi certains de nos leaders politiques s’accrochent à des revendications sans raisons valables ou avérées ? Pourquoi sans cesse déformer les faits ou la vérité ? Pour essayer de se donner raison malignement, Pourquoi la culture des injures et des imputations dommageables ? Il y a malheureusement une confusion ou inversion des valeurs dans notre pays, Et l’opposition se veut plutôt une obstruction ou une somme des combines spéciales contre le pouvoir.

Mais quand la vérité des faits et la bonne analyse ainsi que le témoignage de leurs propres consciences leurs montrent qu’ils ne font usage que d’impostures, d’intoxications pour berner ou suborner l’opinion, ils vont se prouver à eux-mêmes qu’ils sont des collaborateurs au service du trouble, du statisme et du recul de la Mauritanie.

Ns
Source : Actualités Mauritanie

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind