En prison suite à des plaintes pour faux et usage de faux

En prison suiteLe prévenu Saad bouh Ould Isselmou a été placé en détention provisoire à Nouakchottsuite à deux plaintes déposées contre lui pour faux et usage de faux, l’unepar l’entreprise dans laquelle il a travaillé plusieurs années (la société BTS) qui l’accuse d’avoir falsifié la signature de son directeur Général et d’avoir envoyé de fausses lettres à un client important de la société dans le but de transférer un Marché obtenu par celle-ci au profit d’une société qu’il a créé (Saad bouh Ould Isselmou).
La deuxième plainte a été déposée contre Saad bouh Ould Isselmou par une importante banque présente en Mauritanie, filiale d’une grande banque Marocaine présente dans plusieurs pays africains, qui l’accuse d’avoir falsifié ses documents et de les avoir envoyé à un important équipementier Chinois leader mondial dans le domaine des équipements de télécommunication.
L’équipementier en question a confirmé par écrit que c’est bien Saad bouh Ould Isselmou qui leur a remis les documents bancaires,objet de la plainte engagée par la banque ainsi que les lettres objets de la plainte de la société BTS.
Il est à noter que le nommé Saad bouh Ould Isselmou a déjà des antécédents similaires, c’est ainsi qu’il a déjà fait de la prison au Mali pour faux et usage de faux.
Cette affaire qui prend une tournure internationale, rappelle la nécessité pour laMauritanie de mettre en confiance les investisseurs Nationaux et Etrangers par une application rigoureuse de la loi.
Il est donc impératif d’être vigilant et de savoir que nul n’est à l’abri et que chacun d’entre nous peut être victime de falsification.

Source : Mohamed O. Yeslem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge