Enquête sur la corruption: Poursuivi, Mohamed ElHadi Macina lâche des noms!

Mohamed El Hadi MacinaEntendu dans l’affaire de corruption qui défraye aujourd’hui la chronique à Nouakchott, l’ancien secrétaire général du ministère de l’intérieur aurait lâché des noms de hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption, tient-on de source informée.
Le prévenu qui aurait plaidé coupable dans l’affaire Smith and Ouzman portant de lourdes charges contre lui aurait décidé de vider son sac en évoquant d’autres cas de corruption avérée impliquant des ministres et des personnalités haut placés, indique-t-on de même source.
Mais les enquêteurs auraient décidé d »ignorer ses révélations non « concernées »dans l’affaire Smith et Ouzman. Seul Mokhar Ould Ahmed, directeur administratif et financier au même ministère a été entendu et a réfuté les charges contre lui.
Rappelons que plusieurs articles de la presse locale avaient fait l’écho de l’enquête concernant Smith et OUzman pour une présomption de corruption mais que les autorités politiques avaient toujours ignoré cette affaire avant que n’intervienne une décision judiciaire des autorités britanniques mettant à nue toutes les affaires de corruption en Afrique de cette entreprise.
Des noms et des montants perçus par des responsables mauritaniens ont été livrés par la Justice britannique.

Source : Mauriweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. Mrabot a écrit:

    Une banale affaire de controle fiscale en angleterre on en fait une affaire d’etat en mauritanie pour humilier l’un de ses meilleurs cadres, il faut que cette comedie cesse. Macina doit etre laisse tranquille et lui faire confiance a continuer a servir notre pays. Les grands delinquants de notre pays circulent librement et sont connus de tous. Le president aziz doit arreter cette comedie rapidement

Exprimez vous!

CommentLuv badge