Environnement : l’alternative à l’arnaque du Parc de diawling

Cheikhany Ould sidinaCheikhany Ould sidina : En réaction à l’article Mauriweb en ligne sur Cidem intitulé Environnement : le Parc de Diawling dénombre ses oiseaux se référant aux oiseaux des Parcs européens qui transitent en période de froid durans les mois de Décembre janvier et février de chaque année jeoudraistout d’abord exposer ce que j’entends apr l’arnaque du Parc de Diawling.
Cette arnaque porte sur 3 volets : 1- La couleur Bleue trés foncée de l’eau est un trucage pour simuler une eau salée alors qu’elle est la même eau douce du fleuve que nous buvons étant quotidiennement alimentée par 2 ouvrages vanées Cheyal et Lemer ayant une capacité de débit de plus 30m3/s.
2- Ces deux ouvrages pour la construction desquels l’Etat s’était endetté pour la maitrise de ces eaux douces étaient destinés au développement de l’Agriculture mais ont été détournés dans des conditions obscures au profit des oiseaux migrateurs européens en escale vers l’Afrique du Sud en cette période de gel de leur habitat.
Détournés par de hauts fonctionnaires du MDRE privilégiant à l’époque l’acquisition de chéques et carnets de gasoil à l’intérêt de la Mauritanie .
Le détournement de ces eaux douces a été dénoncé en vain par les populations, le Parlement, les bailleurs de fonds (CCF) et la Fédération de l’Agriculture dont j’étais responsable en 1990. le Ministre de l’Hydraulique (l’ex député M.O.A) avait demandé l’abrogation du decret créant le Parc de diawling sans suite dans une étude technique de 14 pages adressée au Président de la République , Président du CMSN. j’ai encore des copies (en cas de besoin) dans mes archives personnelles de toutes ces dénonciations.
3-Le Parc de Diawling a une surface limitée de 14.000 ha , il accapare ( par le principe connu d’el Gazra) 50.000 ha de terres alluvionnaires pouvant être irrigués par gravité pour produire 5t/ha X 50.000 (ha) = 250.000 tonnes de paddy soit plus que l’autosuffisance du pays en riz à faible coût de production.. L’alternative:
Aux 3 motifs ci-dessus, je demande au Président Aziz la transformation du Parc de Diawling en Parc mixte (Oiseaux + agriculture ) comme celui de Camargue (France ) où plusieurs milliers d’ha sont aménagés gratuitement par l’Etat français aux agriculteurs et exploités en riziculture
Ou à défaut la négociation d’une contrepartie de la consommation de poisson des 200.000 oiseaux principalement des pélicans blancs consomment ou détruisent 200.000 kg/jour de poissons équivalent à 20.000 tonnes durant un séjour de 100 jours avant leur retour à leurs parcs d’origines en Europe. Voici des valeurs qui peuvent servir de base de calcul pour la négociation de la contrepartie de nos eaux e, terres et poissons :
1-La valeur de 20.000 tonnes de poissons , manque annuel à gagner en poisson est estimable à : 1000.000 UM/t X 20.000 = 20 milliards d’UM/an. 2- La valeur du riz paddy manque annuel à gagner est de: 25 milliards d’Ouguiyas.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge