Esclavage à Néma: l’ONG SOS-Esclaves demande des sanctions contre d’instruction

 

boubacar_messaoudLe président de l’ONG mauritanienne SOS-Esclaves, Boubacar Ould Messoud, a demandé des sanctions contre un juge d’instructions à Néma (Est) qu’il a accusé d’avoir violé la loi sur une présumée affaire d’esclavage.
Dans une déclaration à Alakhbar, O. Messoud a reproché au juge d’avoir remis en liberté une présumée esclavagiste sur « simple déclarations » de celle-ci.

L’affaire s’agit d’une vieille dame qui s’est plainte auprès de SOS-Esclaves contre « l’asservissement » de sa petite-fille par « une femme réclamant être la maitresse de la mère de l’enfant.»

L’accusée a été arrêtée par la gendarmerie puis déférée devant le procureur de Néma qui à son tour l’a renvoyée au juge d’instructions en question. « Le juge l’a ensuite libérée sur sa simple déclaration ». Elle aurait expliqué que c’est la grand-mère de l’enfant qui lui avait confiée la petite.

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge