Esclavage : Une révolution religieuse et sociale,

Combattre l’esclavage sous toutes ses formes, c’est l’engagement de Biram Ould Dah Ould Abeidy détenu depuis le 24 Avril 2012. Son geste de l’incinération du livre rite malikite a provoqué un grand débat  autour de l’interprétation de la religion sur la question de l’esclavage, notamment en Mauritanie. Sachant que des milliers des gens croient à ce que le pouvoir religieux véhicule comme message de paix, d’égalité, de prospérité à travers l’islam. Aujourd’hui les coulissent font état que Biram a regretté de son acte et veut présenter ses excuses au peuple Mauritanien. Vrai ou Faux ?  Comment faire face à cette problématique que Biram a provoquée au sein de la société Mauritanienne ? Ceux qui luttent contre les musulmans et contre l’Islam et veulent ternir l’image de marque de la Mauritanie et des Mauritaniens sont – ils en mesure de justifier leur campagne d’intoxication ? Biram sera libéré sans condition précise l’autre, mais ceux qui vont le libérez sans condition ont –ils la tête sur épaule ? Cette colère de marche de protestation dans les grandes avenues de Nouakchott en direction de la Présidence de la République protestant contre le geste de Biram a – t- elle un prix ? Biram présente tes excuses au peuple Mauritanien pour étouffer cette affaire…pour que tu retrouves ta liberté se défend l’autre derrière les rideaux, il se croit plus intelligent que tout le monde. Alors que la main étrangère est toujours sur cette affaire qui déchire et ronge la société Mauritanienne en même temps ternit la religion des Mauritaniens. (Une affaire à suivre).

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge